Présentation

A l’occasion de l’année de l’Arménie, la Bibliothèque des arts décoratifs a souhaité présenter son fonds de livres anciens, gravures, photographies et archives relatifs à la culture de ce pays. L’actuelle République d’Arménie, devenue indépendante de l’Union soviétique depuis 1991, est située dans le Caucase du Sud. Elle représente une partie seulement du territoire historique. Terre de passage sur la route de la soie et zone stratégique, l’Arménie fut tout au long des siècles disputée par les empires voisins. Au début du XXe siècle le pays était partagé entre l’Empire ottoman, la Russie tsariste et la Perse. Porteur d’une histoire particulièrement tourmentée, le peuple arménien a souvent été amené à vivre hors de son territoire séculaire.

Les documents possédés par la Bibliothèque sont, pour l’essentiel composés de sources occidentales : récits et photographies de voyageurs, relevés d’architecture et gravures d’après croquis pris sur le vif entrepris par des artistes et savants lors de leurs périples en Orient. L’intérêt de ces documents est double. Ils représentent, d’une part, une source incontournable pour la connaissance d’une époque révolue et, d’autre part, ils sont le reflet d’une certaine vision des peuples de l’Orient, en l’occurrence les Arméniens, telle qu’elle est véhiculée par leurs auteurs.Comme sources orientales, la Bibliothèque possède des tirages des photographes arméniens Gabriel Lekégian et surtout Abdullah frères. Ces photographies constituent le témoignage vivant de la présence arménienne en Egypte et dans l’Empire ottoman.

La Collection iconographique constituée par Jules Maciet de 1886 à 1911 offre des ressources à quiconque souhaite s’imprégner d’un lieu et d’une époque. Conçue comme une bibliothèque de formes à l’usage des artisans d’art, elle répertorie 5000 albums, soit environ un million d’images de natures diverses, classés selon un ordre encyclopédique.

La série « Costume » rassemble un corpus d’images sur l’Arménie de toutes provenances : gravures des XVIIe et XVIIIe siècles, cartes postales et documents découpés dans des revues et des ouvrages du XIXe. Dans la série « Architecture » on peut notamment découvrir les planches publiées en 1842-1845 d’après les relevés établis par l’architecte et archéologue Charles Texier qui a parcouru toute l’Arménie au cours d’explorations en Orient missionnées par le gouvernement français. Dans la série « Vues de pays », l’album consacré à la Turquie réunit des illustrations sur des sites arméniens tels que Ani, Kars, Van… capitales des différents royaumes arméniens qui se sont formés durant le Moyen âge.

Parmi ses collections de photographies, la Bibliothèque conserve les épreuves photographiques du voyage en Transcaucasie entrepris par Hugues Krafft dans les années 1896 et 1899. Krafft s’est attaché à photographier les monuments, les paysages, les scènes de la vie quotidienne dans les villes et dans les campagnes. La Bibliothèque possède en outre de nombreux tirages des frères Abdullah, Hovsep, Viken et Kevork, actifs vers 1860-1880. Photographes attitrés des sultans ottomans, ils avaient chargés d’une campagne photographique dans les provinces de l’Empire.

Les récits de voyages en Orient constituent une somme de connaissances relatives aux contrées traversées. Le costume arménien a été le fil conducteur pour le choix d’un ensemble d’ouvrages illustrés des XVIe-XVIIIe siècles. Nicolas de Nicolay fut le premier à dessiner de façon authentique les costumes du Proche-Orient. Les planches de ses ouvrages serviront de modèles qui seront repris par la suite. Les ouvrages illustrés d’après les peintres Jean-Baptiste Van Mour et Corneille Le Lebrun forment des sources de première main pour le XVIIIe siècle. En regard de ces ouvrages, la Bibliothèque présente des illustrations provenant de compilations sur les costumes à travers le monde tels que les recueils de planches gravées au XVIe siècle par l’artiste flamand Abraham de Bruyn ou, deux siècles plus tard les ouvrages de Jacques Grasset de Saint-Sauveur.

Le musée des Arts décoratifs a dans le passé organisé deux expositions sur l’art arménien dont la Bibliothèque conserve les archives : lettres, photographies etc. En avril 1920 s’est déroulée l’exposition « L’art monumental en Arménie : aquarelles et relevés d’après les édifices du VIe au XIIIe siècle, types ethnographiques par A. Fetvadjian ». Peintre et historien d’art, Arshag Fetvadjian, a parcouru au début du XXe siècle pendant plusieurs années, le pays arménien pour établir les relevés des monuments et dessiner les types physiques vêtus de leurs costumes traditionnels. D’octobre 1970 à janvier 1971 « L’art arménien de l’Ourartou à nos jours », sera la première exposition d’art Arménien organisée en France depuis celle de 1920.

Le musée de la Mode et du Textile conserve dans ses réserves trois robes splendides qui ont été données au début du XXe siècle comme étant arméniennes. Elles datent de la fin du XVIIIe et du début XIXe siècle. Au regard de la richesse des matériaux : soie, cachemire, fils métalliques… et de la virtuosité des techniques : broderie, passementerie, façonné… ce sont probablement des vêtements de cérémonie. Elles constituent un ensemble original qui mériterait d’être étudié en tant que tel. Pour des raisons de conservation, il n’a pas été possible de les exposer, néanmoins les photographies qui les reproduisent donnent une idée de la beauté des œuvres originales.

Bibliothèque des Arts Décoratifs
111, rue de Rivoli
75001 Paris

Plan d’accès

Tél. : 01 44 55 59 36
Mél. : biblio@lesartsdecoratifs.fr


La bibliothèque est :
- ouverte le lundi de 13h à 19h, le mardi de 10h à 19h et du mercredi au vendredi de 10h à 18h
- fermée les samedis, dimanches et lundis matin, les jours fériés, du 25 décembre au 1er janvier et le mois d’août.

Exposition

Idole de la Déesse Ki Mâo Sao dans le royaume de Mang au pays des Laos
Idole de la Déesse Ki Mâo Sao dans le royaume de Mang au pays des Laos
Antoine Watteau, gravé par Michel Aubert, Paris, 1731

La Chine des ornemanistes : gravures de chinoiseries à la bibliothèque des Arts décoratifs
du 5 mai au 31 juillet 2014

Entrée libre aux heures d’ouverture de la Bibliothèque.

Paris College of Art et Le Tanneur soutiennent les acquisitions d’ouvrages de la bibliothèque des Arts Décoratifs.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50