Présentation

Les fêtes de Noël sont l’occasion pour la Bibliothèque des Arts décoratifs de présenter une petite partie de son fonds de 2400 catalogues de grands magasins ou de fabricants (Galeries Lafayette, Bon Marché, Grands magasins du Louvre, La Samaritaine…) : les catalogues de jouets. Depuis leur apparition au XIXe siècle, ces documents bien connus des enfants retracent l’évolution singulière de la fête de Noël, tandis que les jouets qu’ils présentent racontent l’histoire de la société dont ils sont issus.

Le Père Noël et les parades de jouets
Le Père Noël est issu de figures religieuses et païennes. Pour les figures religieuses, Saint Nicolas ou d’autres saints selon les pays et les régions jouent un rôle auprès des enfants lors des célébrations de fin d’année, de la Toussaint à l’Epiphanie.

Des figures paiennes comme le Père Chalande en Haute-Savoie… ou les fées accompagnent également les coutumes liées à l’entrée dans la saison froide. Ces figures se condensent en Bonhomme Noël dès la fin du XIXe siècle, probablement inspiré par le Santa Claus américain, apporté aux Etats Unis par les émigrants allemands et hollandais.

Aujourd’hui reconnaissable à sa bonhomie, sa barbe blanche, son costume rouge bordé de fourrure blanche, son bonnet rouge décoré parfois de houx, sa hotte et son traîneau, il avait autrefois son côté sombre en la personne du Croquemitaine, ou du Père Fouettard qui accompagnait Saint Nicolas. Ces personnages ne laissaient pas de présents aux enfants qui n’avaient pas été sages et menaçaient même de les enlever.

Les catalogues de jouets et les couvertures de périodiques présentés ici rappellent quelques éléments de cette histoire. Ils nous apportent aussi d’autres témoignages, tout aussi précieux, en particulier sur la distribution des jouets.

Reflets de la société
Les catalogues de jouets nous renseignent également sur les évolutions de la société, à travers leurs couvertures et les objets proposés. Le jouet est en effet un reflet fidèle de notre imaginaire, nos modes de vie, notre histoire et des progrès techniques.

Les poupées et leurs accessoires, dont la France s’est fait une spécialité au XIXe siècle (Bru, Jumeau), racontent la mode comme les arts ménagers. Les ours en peluches, nés simultanément en Allemagne et aux Etats-Unis au début du XXe siècle, sont aujourd’hui accompagnés de nombreux animaux domestiques ou exotiques (chat, chien, lion, éléphant, dauphin…).

Les héros issus de la bande dessinée, de la littérature, du cinéma et de la télévision accompagnent dès les années 30 la lecture des catalogues et se déclinent eux aussi en jouets sous forme de figurines ou de panoplies. Inversement, les jouets deviennent les sujets des aventures de livres d’enfants.

Les petits soldats de plomb ou de bois, les jeux de guerre et les panoplies sont souvent des répliques de la réalité et rendent compte des conflits armés de l’époque. De même, les progrès scientifiques et technologiques trouvent immédiatement leur application en jouets sous forme de bateaux, trains, voitures, avions… de lanterne magique, cinématographe, téléphone, de jeux vidéos et ordinateurs pour enfants, mais aussi des jeux de construction (Lego, Meccano) et mécaniques.

A coté des matériaux simples d’autrefois, comme le bois toujours présent aujourd’hui, les jouets en matières plastiques permettent une grande diversité de représentations.

Depuis le XIXe siècle, ces jouets sont reproduits dans ces catalogues à partir de dessins, sous des couvertures richement illustrées par des artistes en vogue (Armand Rapeno, Maggie Salcedo, Alain Saint-Ogan ou encore Jean-Gabriel Domergue). Après la Seconde Guerre Mondiale, la photographie a supplanté le dessin.

Du Père Noël aux guerres des XIXe et XXe siècles, des arts ménagers aux découvertes scientifiques, les sujets couverts par ces documents commerciaux produits périodiquement sont vastes. Les publications que la Bibliothèque des Arts décoratifs possède dans son fonds ont jalonné les rêves de générations d’enfants et nous éclairent sur les différents aspects des catalogues de jouets.

Bibliothèque des Arts Décoratifs
111, rue de Rivoli
75001 Paris

Plan d’accès

Tél. : 01 44 55 59 36
Mél. : biblio@lesartsdecoratifs.fr


La bibliothèque est :
- ouverte le lundi de 13h à 19h, le mardi de 10h à 19h et du mercredi au vendredi de 10h à 18h
- fermée les samedis, dimanches et lundis matin, les jours fériés, du 25 décembre au 1er janvier et le mois d’août.

Exposition

Jan Tschichold. Couverture de catalogue
Jan Tschichold. Couverture de catalogue
© DR

L’art international aujourd’hui : un manifeste pour le modernisme édité par Charles Moreau
22 septembre - 24 décembre 2014

Entrée libre aux heures d’ouverture de la Bibliothèque.

Paris College of Art et Le Tanneur soutiennent les acquisitions d’ouvrages de la bibliothèque des Arts Décoratifs.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50