Babar, fabri­cant Clodrey, années 1950, tissu, feu­tre, H. 45 cm. Paris, Les Arts Décoratifs, inv. 990.408 © Les Arts Décoratifs. Photo Jean Tholance

Présentation

« Dans la grande forêt, un petit éléphant est né. Il s’appelle Babar. »

Jean de Brunhoff, épreuve aquarellée pour Le Roi Babar, p. 14, 1933
Jean de Brunhoff, épreuve aquarellée pour Le Roi Babar, p. 14, 1933
H. 24,5 ; L. 24,5 cm
New York, Mary Ryan Gallery
© DR

Un soir d’été de 1930, Cécile de Brunhoff, la mère de Laurent et Mathieu, raconte l’histoire d’un petit éléphant dans la jungle, qui s’enfuit à la ville après qu’un chasseur a tué sa maman. Cette histoire aurait pu rester anonyme mais les enfants la racontent à leur tour à leur père, Jean de Brunhoff, peintre. Séduit, il en réalise un album à l’aquarelle qu’il intitule Histoire de Babar le petit éléphant. L’oncle, Lucien Vogel, éditeur, convainc Jean de publier cet album. L’histoire de Babar paraît en 1931 aux Éditions du Jardin des modes, imprimé sur un beau papier épais et dans un grand format jusque-là rarement exploité pour un livre destiné aux enfants. Le succès est immédiat. Quatre-vingts ans plus tard, Babar porte toujours son « costume d’une agréable couleur verte ». C’est grâce à Laurent de Brunhoff, l’un des trois fils de Jean, décédé en 1937, que les aventures de Babar se poursuivent. Peintre lui aussi, il reprend les personnages inventés par son père, en intègre de nouveaux et agrandit la famille de Babar. Ainsi, père et fils ont inscrit cette œuvre dans notre patrimoine culturel.

Cette exposition retrace les aventures du pachyderme le plus célèbre depuis sa création à travers les albums mais aussi les jouets et les dessins animés. Elle convie ainsi plusieurs générations qui sont restées fidèles à ce célèbre roi ! La galerie des jouets se met à hauteur d’enfants et présente des planches originales, allant des premières esquisses aux croquis, en passant par les dessins affinés puis colorisés et mis en texte. Elle proviennent de prestigieuses institutions françaises et étrangères, telles que la Bibliothèque nationale de France ou la Morgan Library & Museum et la Mary Ryan Gallery à New York, ainsi que de collections particulières.

Si les albums Babar sont à ce jour traduits en 27 langues, avec plus de 13 millions d’exemplaires vendus dans 167 pays, le personnage s’incarne aussi dans l’univers du jouet et du dessin animé. Les peluches fabriquées depuis les années 1930 font de Babar un compagnon de jeu dès la petite enfance, mais également le symbole d’un grand succès commercial. Babar demeure à ce jour une licence majeure sur le territoire français. Héros de longs métrages d’animation et de dessins animés télévisés, il est devenu aujourd’hui grand-père d’un petit Badou dans la série 3D intitulée Babar, les aventures de Badou diffusée dans TFou sur TF1.

Ce succès planétaire revient avant tout à l’un de ses créateurs, Laurent de Brunhoff, qui dit : « Je me suis concentré toute ma vie sur Babar. J’ai été babarisé ! »

3 COMMENTAIRES (PAR LES INTERNAUTES)

  • votre expo 2 mars 2012 17:48, par christian coline

    j ’ai ete extremement decue par cette exposition et je trouve honteux le prix d’entrée compte tenu du contenu de cette expo. Comparé aux grandes expo comme celle du grand palais ou autres, le prix est prohibitif. Mon message ne sera sans doute pas ; mais je ne prodiguerai aucun encouragement pour visiter cette expo Il ne faut pas prendre les visiteurs pour des nigauds

  • Babar 68 9 décembre 2011 19:23, par Folichon

    N’y a-t-il aucun espoir de retrouver ne serait-ce qu’un épisode de ce Babar de mon enfance ? J’ai le souvenir de la vieille dame qui tapotait le tableau noir de son parapluie pour présenter le titre de l’épisode. Que sont-ils devenus ??

  • Plus de précisions concernant Babar sur petit écran 24 novembre 2011 20:34, par Ledromdaire

    Voici des informations (re)trouvées grâce aux remarquables investigations du musée du jouet dans le Jura.

    "En 1968, une nouvelle émission télévisée pour la jeunesse apparaît, sur une idée de Laurent DE BRUNHOFF, qui met en scène Babar. A une époque où la diffusion d’émissions, même enfantines, est remise en question, suite aux événements politiques, l’équipe de Pierre MATHIEU parvient à imposer cette adaptation des aventures de l’éléphant, jugées de valeur sûre et de qualité. La série reprend, épisode par épisode, les aventures de l’album L’Histoire de Babar, regroupées dans un album intitulé Télé-Babar. La première page de cet album – une double-page – est dessinée par Laurent DE BRUNHOFF. On y découvre les acteurs et techniciens. Des discussions entre Laurent DE BRUNHOFF, auteur des ouvrages, Patrice DALLY, metteur en scène, Claude BLANCHARD, directeur de Télé- Hachette, et Denis KIEFFER naissent 78 épisodes. Les comédiens masqués et gantés évoluent dans un décor grandeur nature mi-réel, mipeint, conçu par Jacques MARILLIER. Le téléspectateur a ainsi l’impression de voir s’animer les images d’un album dessiné, les héros de ses albums Babar. Jacques MARILLIER, en accord avec Laurent DE BRUNHOFF, dessine les costumes des acteurs ; la conception revient ensuite à la costumière Ghislaine CREPIN. La Vieille Dame est jouée, dans cette série, par Mireille CORDELIER ; Denise GREY lui prête sa voix. Le personnage de Berthe, la gouvernante, est créé pour la série ; Chantal SALVAING lui prête son corps, et Jacqueline JEFFORD sa voix. Quant au personnage de Babar, si ses paroles sont prononcées par Benoît ALLEMANE, sa présence sur le plateau est assurée par 2 comédiens, Claude BUSIGNY et Philippe DALLY, tant le costume est pesant. En effet, le costume de Babar est un scaphandre en polyester de 1,85 mètres. Il est composé de trois parties : la tête, le corps et les bras. Le manipulateur enfile un bras dans la trompe ; l’autre actionne, grâce à un système de poignées, de poulies et de ressorts, tantôt les pattes avant, tantôt les oreilles de l’éléphant. Il voit par les yeux de Babar et par une ouverture dans le bas de la tête. En raison des contraintes liées à la manipulation de ce costume, il n’a pas été possible d’adapter les albums dans lesquels apparaissent de nombreux éléphants. Ainsi, seul l’album L’histoire de Babar a été mis en scène".

Forum : écrire un commentaire


Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

Pratique

Musée des Arts décoratifs - galerie des jouets
107 rue de Rivoli
75001 Paris

Tél. : 01 44 55 57 50

- Plan d’accès
- Horaires et tarifs


PDF - 713.3 ko
Téléchargez le dépliant de l’exposition Les histoires de Babar

Pour télécharger ce(s) document(s) au format .pdf, vous devez posséder le logiciel Acrobat reader.


RÉSERVEZ VOS BILLETS

- sur notre site Internet
- Sur Fnac.com


Envoyez une carte postale électronique
de l’exposition

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50