Les années 1970

Ce texte est extrait du catalogue de l’exposition.

La décennie clôt la période des Trente Glorieuses, synonyme d’invention, d’évolution, de changement de style de vie, de matériaux. L’audace qui caractérise la mode des années 1970 se retrouve également dans la création de bijoux. Si la joaillerie demeure un domaine privilégié dans lequel la maison Van Cleef & Arpels se distingue avec brio, la bijouterie se libère progressivement des références traditionnelles et s’impose. Plus accessibles, mais toujours fabriqués avec des matériaux précieux, les bijoux séduisent par leur qualité créative et la diversité des styles.

Bijouterie et imagination

Le domaine de la bijouterie s’inspire librement des événements contemporains. Les bijoux « cratères », comme les bracelets manchette ou le pendentif Sphère, sont un clin d’œil aux premiers pas sur la Lune de Neil Armstrong en 1969. La Boutique propose quelques pièces dénuées de pierreries, des pendentifs aux lignes sinueuses associant le bois d’amourette à l’or, comme le pendentif Osaka. Les sautoirs imposants sont toujours à la mode ; l’or, torsadé, granulé, est mélangé à des matières opaques et lumineuses comme la turquoise, le corail, le jade, le lapis-lazuli. Parallèlement, un riche bestiaire fantastique d’inspiration extrême-orientale est décliné tout au long de la décennie.

1 COMMENTAIRE (PAR LES INTERNAUTES)

  • La couronne de l’Impératrice. 20 décembre 2012 11:01, par chris cuisinier

    Bonjour, fils de bijoutier, mon père Fernand Cusinier avait un ami d’apprentissage (chez Mme Pincemaille), William Stringer qui travailla à la couronne de la « Shabanou » Farah d’Iba(excuses pour l’orthographe), épouse du Shah Rezah Palevi d’Iran. La Maison Heyret, rue Ste-Catherine (?), près de l’Avenue de l’Opéra sous-traitait pour van Cleef & Arpels. Willy, anglais d’origine, prononçait « van Clèf », à la hollandaise... Les joyaux de la couronne étaient si importants, aucune compagnie n’ayant voulu les assurer, les joailliers travaillèrent sur des copies. Le sertissage se fit à Téhéran.

Forum : écrire un commentaire


Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

Découvrez le catalogue publié à l’occasion de l’exposition


PDF - 621.1 ko
Téléchargez le dépliant de l’exposition Van Cleef & Arpels. L’art de la haute joaillerie
PDF - 1.2 Mo
Téléchargez l’aide à la visite de l’exposition Van Cleef & Arpels. L’art de la haute joaillerie
Lecture à l’écran
PDF - 328 ko
Téléchargez l’aide à la visite de l’exposition Van Cleef & Arpels. L’art de la haute joaillerie
Impression en recto-verso

Pour télécharger ce(s) document(s) au format .pdf, vous devez posséder le logiciel Acrobat reader.

Numérique

www.artdelahautejoaillerie-vancleefarpels.com
Découvrez le site dédié de l’exposition réalisé par Van Cleef & Arpels


Téléchargez l’application de l’exposition sur iTunes :
- version française
- English Version
- Japanese Version
- Chinese Version

Téléchargez l’application de l’exposition sur Googleplay :
- version française
- English Version
- Japanese Version
- Chinese Version

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50