La reconstruction

Largement détruite pendant la guerre, la ville du Havre se lance, dès 1946, dans la construction d’un ensemble de 350 logements par Auguste Perret. Plusieurs créateurs vont être associés à l’aménagement d’appartement-type. Le premier, René Gabriel, dessine en 1947 un mobilier en bois aux formes simples, dans la continuité de l’ébénisterie traditionnelle mais totalement industrialisé. Marcel Gascoin succède en 1952 à René Gabriel sur ce projet, ce dernier étant décédé en 1950. Marcel Gascoin, qui a fondé en 1949 sa maison d’édition ARHEC (Aménagement Rationnel de l’Habitation et des Collectivités), va devenir l’un des spécialistes des rangements fonctionnels.

En 1947, l’exposition internationale de l’urbanisme et de l’habitation qui se tient au Grand Palais présente des projets d’immeubles financés par l’Etat pour reloger les sinistrés. En dehors des meubles de René Gabriel pour le Havre d’Auguste Perret, l’exposition montre ceux de Jacques Dumond pour l’architecte Pierre Sorel à Boulogne-sur-Mer, ceux de Marcel Gascoin pour Marcel Lods à Sotteville-lès-Rouen. Eugène Claudius-Petit, ministre de la Reconstruction et de l’Urbanisme de 1948 à 1952, se fixe l’objectif ambitieux de créer 20 000 logements par mois. Afin de répondre au besoin urgent d’ameublement bon marché, l’idée d’un mobilier de série est alors dans tous les esprits.

Publication

Découvrez
Mobi Boom, l’explosion du design en France 1945-1975,
le catalogue et son DVD de 16 entretiens

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50