Le WallpaperLab d'A3P

du 3 octobre 2008 au 11 janvier 2009

Le papier peint n’en finit pas de vivre une nouvelle jeunesse. Au faîte des tendances depuis quelques années déjà, il connaît pourtant une profonde mutation insufflée par les créateurs qui ne cessent de le revisiter, et par l’innovation technologique développée par les designers et les industriels.

Plus qu’un laboratoire, le WallpaperLab, est avant tout la succursale de la création et de l’innovation en matière de papier peint. Mettre le papier peint au coeur de l’innovation, faire vivre l’engouement à son égard, inventer le papier peint de demain, tels sont les mots d’ordre de la dynamique du WallpaperLab. Ce concours permet également de se faire rencontrer deux mondes à la fois opposés et complémentaires : la création et l’industrie.

En 2006, lors de la première édition du WallpaperLab, les 5.5 Designers, Stéphane Mehl, Sophie Mallebranche, Stéphane Bureaux, les Cocktails Designers et les Munchausen ont donné leur vision du papier peint. Leurs prototypes ont été présentés aux professionnels du monde de la décoration lors d’une exposition éphémère, au musée des Arts décoratifs, en novembre 2006, puis au grand public, dans le cadre du salon Futur Intérieur, en janvier 2007.

En 2008, fort du succès rencontré par cette première édition du WallpaperLab, l’Association pour la Promotion du Papier Peint renouvelle l’opération en 2008, en partenariat avec Les Arts Décoratifs. Pour cette seconde édition, A3P et Les Arts Décoratifs ont réuni autour d’eux des créateurs de renom : Antoine+ Manuel, Pierre Charpin, Florence Doléac, Ich&Kar, Maroussia Jannelle et Philippe Model ont planché cet hiver pour nous donner leur image du papier peint de demain. Issus d’univers parfois très éloignés, la richesse de leurs talents a conduit à la réalisation de prototypes très novateurs.

Antoine + Manuel

En 1993, Antoine Audiau et Manuel Warosz créent l’atelier de création graphique et de design Antoine + Manuel. Curieux de tout et souhaitant aborder des thèmes variés avec une approche originale et innovante, le duo travaille principalement pour les milieux de la culture et de la mode. Leurs interventions graphiques couvrent un large spectre, de la création d’identités visuelles à la conception éditoriale, en passant par l’installation scénographique.

L’inspiration, c’est pour Antoine + Manuel un cheminement universel, à la fois propre à chacun et commun à tous. Ils donnent aux images emmagasinées depuis l’enfance, mais surtout aux sensations, aux émotions et aux souvenirs, de nouvelles formes.

Antoine + Manuel élaborent un langage graphique luxuriant et raffiné. Leurs recherches actuelles dans le champ du design mobilier intègrent ce vocabulaire graphique, apportant une dimension nouvelle à leur univers.

Projet :
Leur projet, FOG, s’inspire à la fois du panoramique, de chinoiserie, de l’architecture Antique et de peinture en camaïeu de gris donnant l’illusion de relief, la grisaille. Le résultat, un mélange de brouillard avec des taches d’encre grise, et d’architecture avec des formes géométriques colorées. Ce paysage, créé de toute pièce, laisse libre cours à une interprétation personnelle.

Pierre Charpin

Plasticien de formation, Pierre Charpin a suivi des études à l’Ecole Nationale des Beaux-arts de Bourges. Au début des années 1990 il se consacre de façon significative au design de mobilier et d’objet.

Il est élu designer de l’année en 2005 par le Salon du Meuble de Paris.

Depuis, son travail s’articule autour de projets de productions et de projets de recherches.

Ses objets d’une apparente simplicité sont toujours chargés d’une forte plasticité qui invite à une appréhension plus sensorielle que structurelle. Cette approche, de même que les usages souvent ouverts qu’offrent ses objets, sont un moyen d’enrichir le processus d’appréhension et d’appropriation de l’objet par l’usager.

Projet :
Ondulation, le projet développé par Pierre Charpin s’inscrit dans la continuité de son approche de l’objet et du dessin. Il s’élabore principalement à partir de signes graphiques simples, dont les agencements et la répétition créent la dimension expressive du dessin. Jamais figuratifs, ces signes se dotent d’une charge évocatrice laissant la place à des multiples interprétations.

Florence Doléac

Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle-les Ateliers (ENSCI), en 1994, Florence Doléac co-fonde en 1997 le groupe RADI DESIGNERS.

Depuis 2003, elle poursuit ses projets en solo, tout en enseignant à l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs (ENSAD) et à l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL).

Florence Doléac répond à des commandes variées ou propose des objets et des installations. Elle inscrit son travail dans une démarche où le design dialogue avec l’art et où les modalités de présentations et de production oscillent entre un dispositif marchand et institutionnel.

Florence Doléac met en jeu une tension entre la production et l’exposition, avec des réponses pleines d’humour et de poésie, mais elle déploie en plus un questionnement sur la fonction. Elle est incontestablement une designer impliquée et consciente des influences et des réflexions créatives sur l’environnement.

Projet :
« Action acoustique » est une tapisserie dont le motif en relief est « sur-expansé » afin d’absorber les nuisances sonores. Le graphisme proposé multiplie les surfaces en petits cubes, selon le principe d’un traitement mural acoustique classique pour augmenter l’effet. Les mots « ACTION ACOUSTIQUE » composent le motif, répétés telle une partition musicale et rythmique. Le produit suggère sa fonction en annonçant la modification de la perception reposante qui en résulte.

Ich&Kar, le tandem lauréat du WallpaperLab 2008

Ich&Kar est un tandem graphique impertinent exerçant un regard décalé sur des sujets divers mais toujours qualifiés. Ich&Kar touche tous les univers, du luxe à la grande consommation. Une approche globale qui dépasse très vite le sujet par l’invention permanente porteuse de sens, de sensualité et d’éclat. Une touche incontournable pour transformer en or toutes les envies.

Derrière Ich&Kar se cachent un homme et une femme instigateurs de messages et d’imaginaires devenant identité visuelle.

L’important pour eux est toujours d’ancrer leurs messages dans le réel et de développer la question de la représentation par un langage formel sincère et direct laissant de coté les effets de mode, gimmicks et fioritures. Le moteur d’Ich&Kar : insuffler du sens avec humour et légèreté.

Projet :
Ich&Kar imagine une collection de papier peint à encre phosphorescente, Phosphowall, qui s’alimente de la lumière naturelle ou artificielle. Les murs se dotent d’une double vie : une vie diurne et une vie nocturne. Parfait pour les cages d’escaliers, les couloirs !

Le jour, le papier peint aux couleurs vives égaie ces lieux de passage ; la nuit, fini les bras tendus dans l’obscurité à la recherche de l’interrupteur ! La lueur des bandes phosphorescentes vous aident à trouver votre chemin. « PHOSPHO WALL » concept utile et pratique, ludique et poétique

Ce projet a fait l’unanimité du jury, Ick&Kar a été élu lauréat du Wallpaperlab 2008.

Maroussia Jannelle

Formée à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (ENSAD), Maroussia Jannelle, jeune graphiste de 33 ans est révélée, en 2000, aux côtés de Florence Jacob sous l’enseigne Jacob&Jannelle.

Après 3 années riches d’échange Florence Jacob et Maroussia Jannelle décident de retrouver leurs marques et leurs particularités et Maroussia Jannelle crée MAJi en 2004. Bien que très spécialisé dans la création graphique d’œuvres imprimées, l’atelier Maji est aujourd’hui polyvalent et s’ouvre à la création typographique, au multimédia, à la signalétique et à la scénographie. Son univers, à la fois rigoureux et décalé trouve sa place dans des domaines variés tels l’édition, la communication culturelle et institutionnelle, l’architecture…

Projet :
Maroussia Jannelle a pensé, pour le WallpaperLab, le papier peint comme une surface. Elle utilise des dégradés de couleurs, créant ainsi des jeux de lumières qui dématérialisent le mur et ouvrent l’espace avec beaucoup de douceur.

Philippe Model

Créateur d’art de vivre à multiples facettes, Philippe Model s’est fait connaître dans le monde entier grâce à ses chapeaux, chaussures et gants. Il crée également des collections depuis de nombreuses années pour les plus grandes maisons : Christian Dior, Hermès, Lanvin, Jean Paul Gaultier, Kenzo, Bottega Venetta, Mario Valentino…

À la fois styliste, écrivain, décorateurs, organisateur de soirées, scénographe, costumier, muséographe… Philippe Model transforme tout cadre de vie en espace enchanteur.

Son immense culture artistique, visuelle et musicale n’a d’égale que son inventivité et sa fantaisie, servie par une technique exceptionnelle et une énergie inépuisable. Le point commun de toutes ces activités artistiques s‘impose : la « Métamorphose » ; évidente pour Philippe Model, car son œil révèle naturellement la Beauté en toute chose.

Projet :
Conformément à son univers, Philippe Model sublime son papier peint de poésie. Mélange subtil de couleurs qui invite à un voyage majestueux. C’est tout en élégance et en pureté que cette création nous transporte.

L’A3P

L’Association pour le Promotion du Papier Peint (A3P), qui réunit 80 % des intervenants de la profession (fabricants, éditeurs, distributeurs, partenaires), a pour vocation, depuis sa création en 1999, de valoriser le papier peint et les innovations techniques développées par les professionnels du secteur. 2006 a marqué un tournant déterminant : A3P fonde et organise le premier WallpaperLab.

Découvrez le site internet de l’A3P

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50