Présentation

La galerie d’actualité du musée des Arts décoratifs présente du 13 juin au 14 septembre, le travail de la designer Inga Sempé au moment où elle reçoit le Grand Prix de la Ville de Paris en section design. Inga Sempé met en scène ses créations les plus récentes parmi lesquelles le mobilier Brosse (Edra 2003), les lampadaires plissés (Cappellini 2003), la lampe plate (aide à la création du VIA, Cappellini 2003), l’horloge analogico-numérique prototype (aide à la création du VIA et CTM) et la chaise en métal rembourrée (aides à la création VIA 2003). Très imposants, les meubles Brosse ont une présence énigmatique au coeur de l’exposition. Leur enveloppe est constituée de brosses, fabriquées en bande et habituellement utilisées au bas des escalators ou autres machines industrielles. Les brosses, plus longues que de coutume sont disposées avec régularité dans des profilés en U. Elles forment ainsi une sorte de rideau opaque à travers lequel on glisse la main en aveugle pour attraper ou poser les objets, avec la légère appréhension que procure l’espace intérieur noir et inconnu.

A côté de ces meubles impressionnants voisine une petite chaise légère, dont la structure est tout aussi inhabituelle. Son dossier, son assise et son piétement sont faits de profilés métalliques dans lesquels Inga a inséré un boudin de cuir. La forme ambiguë, à la fois évidée et rembourrée, évoque un confort incertain. L’espace est ponctué de lampes hors d’échelle, en tissu plissé de couleurs diverses, suspendues à différentes hauteurs. Celles-ci viennent parfois éclairer de très près certains objets. Inga dessine ainsi, par exemple, un halo de lumière autour des bougeoirs Baccarat. Dans cet univers où les changements d’échelle nous éloignent des normes habituelles, une horloge, à la fois analogique et numérique, nous ramène au temps présent.

Diplômée de l’Ensci-Les Ateliers en 1993, Inga Sempé participe la même année à l’exposition Design, miroir du siècle au Grand Palais à Paris, dans la section “jeunes créateurs”. Après avoir travaillé avec Marc Newson, puis avec Andrée Putman, Inga Sempé passe une année à Rome où elle est pensionnaire à la Villa Medicis. A son retour, elle s’installe en designer indépendante et développe un vocabulaire formel singulier où le mobilier, culotté sans être provocateur, échappe aux formes souvent lissées du design actuel.

2003
Enseigne à l’Ecole Camondo ainsi qu’à l’ENSAAMA (Ecole Olivier de Serres). Réalise le mobilier Brosse (Edra), la Lampe extensible (Cappellini) et la Suspension plissée (Design Lab). Obtient l’aide à la création du VIA pour la réalisation de la Chaise en métal rembourrée.

2002
Réalise la Lampe Pieghettata, la Lampe Plate (Cappellini). Dessine une ligne de bougeoirs (Baccarat). Exposition Tutto Normale à la Villa Medicis à Rome. Expose au Superstudio Piu au Salon du meuble de Milan (Cappellini). Travaille pour le musée du Feutre à Mouzon. Obtient le Grand Prix de la création de la Ville de Paris, section design.

2000-2001
Est pensionnaire à la Villa Médicis à Rome. Appel permanent du VIA pour une lampe à poser. Participe à l’exposition Tout simplement design, à l’Atelier Renault à Paris.

2000
Appel permanent du VIA pour une lampe articulée Doublette. Appel permanent du VIA pour une horloge. Développe un système d’horlogerie en collaboration avec le CTM à Besançon, et dépose un brevet pour un système d’affichage de l’heure en vue de la réalisation de l’Horloge analogico-numérique. Participe à l’exposition du VIA au Salon du meuble de Paris et au Superstudio Piu à Milan. Reçoit le Prix de la critique de la presse internationale, catégorie éclairage.

1997-1999
Est designer chez Andrée Putman à Paris. Parallèlement à la conception des produits, elle participe à la réalisation de scénographies.

1995
En tant que designer indépendante elle dessine du mobilier et des luminaires comme les lampes C et S (Conran Shop) à Paris et le mobilier de bureau pour Cuiv’ Productions.

1994
Designer chez Marc Newson à Paris.

1993
Sort diplômée de L’ENSCI-Les Ateliers après avoir présenté un mémoire intitulé « La désuétude, projet : Taxi ». Fait partie de la section Jeunes Créateurs Design lors de l’exposition Design, miroir du siècle, au Grand Palais à Paris.

1990
Designer au studio de Bruno Viganó à Milan. Exposition personnelle à Ivry-sur-Seine.

1989
Assistante chez George Sowden à Milan.

1986
Assistante modiste chez Vénus et Neptune à Paris.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50