Présentation

L’exposition Histoires de jouets inaugure la Galerie des jouets. Invité à remonter le temps, le visiteur découvre plus d’un siècle de l’histoire de l’enfance. Chaque vitrine a été l’occasion de mettre en scène, avec la précieuse collaboration du scénographe Jean Haas, des univers de jeux et de jouets qui ont marqué une époque. Certains jouets comme l’ours en peluche, les animaux en bois ou les poupées et leur garde robe sont des figures incontournables dans le monde du jouet. Ils suivent les évolutions techniques et les modes vestimentaires à travers le siècle.

Des peluches Uglydolls, nés d’une histoire d’amour au jeu éducatif Babal ; de la Kaleidoscope House imaginée par un couple d’architecte et d’artiste à Dark Vador, la force du mal du film Star Wars ; de Apollo XI et de la conquête de l’espace à Pinocchio, le héros de Collodi ; aux animaux de bois articulés des illustrateurs Benjamin Rabier et Caran d‘Ache ; de l’héroïne bretonne Bécassine à la Traction Avant de Citroën ; de Félix le Chat, personnage de bande dessinée à la poupée en porcelaine Frozen Charlie ; du pingouin Alfred de Zig et Puce à la portière de Fernand Martin jusqu’aux jeux vidéos sur consoles, ce sont plus de quatre cents jouets et jeux qui nous raconte des histoires, nous plongent dans notre imaginaire enfantin et nous permettent d’appréhender le monde.

Le film Les rêves de Toto et Tata
Réalisé par Constance Guisset et Benjamin Graindorge, ce film d’une durée de huit minutes réunit une cinquantaine de jouets à mécanisme des années 1880 aux années 1950, des fabricants français (Victor Bonnet, F.V.-D.S., Gégé, Jouet création, Joustra, Fernand Martin, Mahé et Gutton, Petitcollin, Roullet-Decamps, VéBé), allemand (Bing, Blomer & Schüler. Max carl, Günthermann, Khöler, Ernst Paul Lehmann), anglaise (Li-lo) et japonaise (Alps).
Spécialement mis en marche pour ce projet, les jouets s’animent dans des saynettes tour à tour drôles et cocasses. Le pompier à l’échelle de Fernand Martin va à la rescousse du bébé ours, les poules picorent pendant que les oiseaux sautillent, Onésime grogne en attendant le train Renard qui n’arrive jamais, les souris de Schuco font une course de galipettes pour un morceau de gruyère… tels sont les rêves de Toto l’écolier et Tata l’écolière.

Les jeux vidéo Réalisé en collaboration avec Philippe Dubois, président de l’Association MO5.com et Jean-Baptiste Clais, conservateur du patrimoine, ce programme sur l’histoire des jeux vidéo sur console de salon et sur PC se déroule en trois volets. De Pong à la Xbox, de l’Atari VCS 2600 à la PS2, de la Philips Videopac à la Game Cube et aux dernières générations de consoles qui seront sur le marché en 2006-2007. Le graphisme de ce programme a été réalisé par Incandescence.

Chaque écran tactile propose une sélection des cinq jeux les plus marquants sur une console. Jeux de rôles, d’aventure, de combat, de course, de sport, de plate-forme, d’action, de stratégie, de simulation, FPS (First Personn Shooter), Shoot’em up et Beat them all constituent les principaux types de jeux. On y retrouve certains héros comme Mario, Sonic, les Pokemons, ou encore Zelda mais aussi des séries de jeux à succès comme Tekken, Thunder Force, Halo , Final Fantasy, GTA, les Sims…

Cette histoire permet de mettre également en avant les avancées graphiques grâce aux avancées technologiques. Les jeux en 2D laissent place à la 3D ; le gameplay évolue, le son et les compositions musicales sont réalisées par des compositeurs de musique.

Le jeu vidéo constitue une révolution dans la pratique du jeu. Cette salle présente les consoles et les jeux vidéo qui ont marqué l’émergence de cette « pratique culturelle ».

I-noo et I-noo le robot
Développé par la société Ouaps, I-noo est un compagnon évolutif et interactif pour les plus petits. Il chante, raconte des histoires et propose de jouer avec l’enfant. Son contenu se télécharge sur le site du fabricant de jouet Ouaps et les proches de l’enfant peuvent envoyer des messages sonores via I-noo. Ce jouet est unique en son genre et sera mis en vente dès octobre 2006.

Pour la galerie des jouets, le designer français Matali Crasset, l’a « relooké ». I-noo le robot est le fruit de la rencontre d’un créateur avec un industriel. Il s’inscrit ainsi dans la plus pure tradition des Arts décoratifs tout en représentant une innovation ambitieuse dans la création contemporaine de jouet.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50