Van Cleef & Arpels, depuis 1906...

Placée sous le signe de l’amour, l’histoire de Van Cleef & Arpels débute par le mariage en 1895 d’Esther dite Estelle Arpels, fille d’un négociant en pierres précieuses, et d’Alfred Van Cleef, fils d’un lapidaire et courtier en diamants. En 1906, leur passion de la joaillerie et leur esprit d’entreprise les poussent à s’associer avec les frères d’Estelle, Charles, puis Julien et Louis, et à ouvrir une boutique au 22, place Vendôme, haut-lieu de l’élégance et du luxe. Van Cleef & Arpels est né. Le joaillier parisien n’a depuis jamais quitté cette adresse, devenue un symbole. La notoriété grandissante de la Maison auprès d’une élite internationale lui permet d’ouvrir des succursales dans les stations balnéaires et lieux de villégiatures les plus à la mode.

Les fils de Julien Arpels, Claude et Jacques – rejoints par leur frère Pierre après la guerre –, entrent également dans la profession. L’énergie hors pair de Jacques et son sens inné des affaires le conduisent à diriger la structure de Paris. Après un voyage aux Etats-Unis en compagnie de son père et de son oncle Louis, Claude décide de s’installer à New York en 1939, où la Maison reste sous sa direction jusqu’en 1990.

Durant cette première moitié du siècle, la Maison développe certains savoir-faire et créations qui deviendront de véritables signatures : une astucieuse pochette baptisée la Minaudière™, la technique du Serti Mystérieux™ où le métal disparaît sous les pierres précieuses, le bijou transformable Passe-partout ou encore l’innovant collier Zip™ inspiré de la fermeture à glissière.

L’élégance et l’ingéniosité des créations, mais aussi l’usage des matières les plus précieuses et les plus rares permettent à Van Cleef & Arpels de conquérir familles royales et princières, icônes d’Hollywood et une clientèle des plus exigeantes au goût très sûr, qui exige ce qu’il y a de mieux. Parmi ces noms légendaires, figurent le Prince Aga Khan, la Reine Sirikit de Thaïlande, des maharajas indiens, la Princesse Fawzia d’Egypte, l’Impératrice d’Iran Farah Pahlavi, le Duc et la Duchesse de Windsor, la Princesse Grace de Monaco, Jacqueline Kennedy-Onassis, Marlene Dietrich, Ava Gardner, Elizabeth Taylor, Romy Schneider, Sophia Loren et Maria Callas. Plus récemment, la Maison a créé la parure Océan – diadème en or blanc serti de diamants et de saphirs, transformable en collier –, offerte par Son Altesse Sérénissime le Prince Albert de Monaco à S.A.S. la Princesse Charlène à l’occasion de leur mariage le 2 juillet 2011.

Aujourd’hui, Van Cleef & Arpels se distingue toujours par ses techniques exclusives et ses créations innovantes parées des pierres répondant aux plus hauts critères de qualité. Les collections successives ont perpétué un style hautement reconnaissable empreint de poésie, de culture, de grâce et de féminité, lui permettant de rayonner à travers le monde.

2 COMMENTAIRES (PAR LES INTERNAUTES)

  • Estelle n’existe pas 8 octobre 2012 14:59, par richard

    Comment pouvez vous affirmer qu’Estelle existe alors que l un des petits fisl ed Jules Arpels actuels m a avoué et ecrit ne pas savoir quel était le deuxieme prenom de son père « Leon » Avec ces méthodes, nous devrions appeler Leon Blum « Charles Blum » que vaut l histoire si ces choses là ne sont pas respectées ? Ce n’est pas après un voyage avec son oncle que claude a connu les états Unis, il avait fait ses études à Harvard en 1930 ou 31.

Forum : écrire un commentaire


Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

Van Cleef & Arpels vous invite à une expérience unique. Pour la première fois, la Maison ouvre les portes de ses ateliers pour une visite virtuelle exclusive en vidéo interactive.

www.vancleefarpels.com

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50