Thé, café ou chocolat

Trois des­sins : pot à lait, théière, boîte à thé, Allemagne, vers 1750 © Les Arts Décoratifs

Première boisson exotique à être introduite en Europe, le chocolat venu d’Amérique fit son apparition au milieu du XVIe siècle en Espagne. La reine Marie-Thérèse, épouse de Louis XIV, contribua à son succès en France. Quant au thé et au café, ils furent popularisés par les Hollandais. Appréciés pour leurs vertus médicinales, ces breuvages appartenaient d’abord à l’art de l’apothicaire.

La parution à Paris en 1705 de l’ouvrage de Pierre Masson, Le Parfait Limonadier ou la manière de préparer le thé, le café, le chocolat (…) consacrait leur entrée dans le domaine gourmand. On créa de nouveaux récipients pour les contenir, caractérisés par la forme des becs et des manches spécifiques à chaque boisson. Le couvercle de la chocolatière fut percé pour accueillir un moussoir ou fouet de bois.

Les premiers établissements où l’on consomme du café apparurent en Angleterre, puis à Paris dès la fin du XVIIe siècle. À l’aube de la Révolution, on en comptait 900 à Paris.

J. C.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50