Le cabinet doré de l'hôtel de Rochegude à Avignon, vers 1720

Le cabi­net doré de l’hôtel de Rochegude à Avignon, vers 1720 © Les Arts Décoratifs

Ce cabinet provient de l’hôtel de Rochegude à Avignon ; la demeure avait été achetée par cette famille en 1730 mais c’est le propriétaire précédent, André de Paÿs des Hoirs qui avait commandé à l’architecte et sculpteur parisien Thomas Laîné la réalisation de ce décor.

Laîné s’était formé sur les chantiers royaux, travaillant pour l’administration des Bâtiments du roi, à Versailles notamment. En 1714, il s’installe à Avignon, alors terre papale, et c’est dans cette ville qu’il poursuit une brillante carrière d’architecte, y perpétuant le style des décors versaillais avec un certain décalage. Toutefois, c’est suivant les traditions locales que le cabinet a été réalisé : panneaux de noyer et non pas de chêne, assemblages assez sommaires, peinture et dorure posées sans préparation (les veines du bois restent visibles). La dorure est non pas à l’eau mais à l’huile (à la mixion) qui lui donne un aspect orangé et plus gras.

Comme le révèlent les archives, tous les sols de l’hôtel étaient couverts de tomettes de terre cuite et c’est ce parti qui a été repris, avec des carreaux anciens de petites dimensions, carrés et non hexagonaux comme il était habituel en Ile-de-France.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50