Cabinet des Fables de l'hôtel Dangé

Suivant Toute la collection
Cabinet des Fables de l’hôtel Dangé, Paris, vers 1750-1755 © Les Arts Décoratifs

La boiserie fut réalisée pour l’ancien hôtel de Villemaré, 9 place Vendôme, lors des réaménagements commandés par le fermier général François-Balthazar Dangé, qui en avait fait l’acquisition en 1750. Situé au premier étage sur la place, le boudoir de Madame Dangé, pièce intime, plus basse de plafond que le reste de l’appartement, fut orné de scènes tirées des Fables de La Fontaine, dans des encadrements discrètement sculptés de motifs rocailles aux tons de rose soulignés de vert.

La pièce fut radicalement restaurée après 1849, lorsque l’hôtel fut affecté au quartier général de la 1re division militaire (puis en 1870 au gouverneur militaire de Paris). La boiserie est alors en grande partie repeinte et les éléments sculptés sont dorés, conférant un caractère plus riche et plus austère à la pièce. Cette occupation par l’armée s’est poursuivie jusqu’à la désaffectation de l’hôtel en 1898, date de la dépose des boiseries.

Cabinet des Fables de l’hôtel Dangé

Paris, vers 1750-1755
Surdécoré vers 1853
Chêne sculpté, peint et doré à la mixion
Dépôt Musée du Louvre, 1912
Inv. LOUVRE ss n° (140.01-11)
© Les Arts Décoratifs

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50