Armoire

Suivant Précédent Toute la collection
Armoire, attri­buée à Nicolas Sageot (1666-1731), Paris, vers 1710 © Les Arts Décoratifs

Ebéniste à l’atelier prospère installé grande rue du Faubourg Saint-Antoine, Nicolas Sageot s’est spécialisé dans la marqueterie de cuivre et d’écaille. Si son œuvre a pu être confondue avec celle d’André-Charles Boulle, dont l’influence est perceptible dans l’usage de l’écaille brune et non de l’écaille rouge, et de bronzes dorés en fort relief, elle s’en distingue par une construction plus sommaire et un dessin moins complexe. La marqueterie suit l’évolution stylistique au début du XVIIIe siècle, notamment dans l’abandon progressif du décor figuratif imité de Berain au profit de compositions plus abstraites, à rinceaux. On connaît le nom d’un marqueteur qui travaillait pour Sageot, Toussaint Devoye, qui fournissait également pour d’autres ébénistes, selon une pratique courante alors.
Armoire

Attribuée à Nicolas Sageot (1666-1731), maître ébéniste en 1706
Paris, vers 1710
Bâti en chêne ; marqueterie en contre-partie d’écaille sur fond de laiton
Legs Albert Bichet, 1920
Inv. 21919
© Les Arts Décoratifs

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50