Acanthes et rinceaux

Acanthes et rin­ceaux © Les Arts Décoratifs

Le développement de l’ébénisterie parisienne et la sophistication des techniques de marqueterie dans la seconde moitié du XVIIe siècle correspondent au succès de motifs ornementaux essentiellement floraux : rinceaux, acanthes, bouquets de fleurs. Les techniques de marqueterie se diversifient, élément par élément, par superposition (technique dite Boulle), tout comme les matériaux, bois exotiques, métaux, écaille, ivoire, corne... Une cassette sur son piétement, attribuée à l’ébéniste du roi, Pierre Gole, constitue un fascinant répertoire de ces techniques, matériaux et décors. Aux rinceaux d’un cabinet en armoire et d’un bureau à gradin en marqueterie d’étain et amarante répondent ceux en marqueterie de « bois des îles » d’un grand cabinet où ils sont intégrés dans des compositions plus naturalistes de bouquets de fleurs dans des vases. On retrouve d’autres rinceaux fleuris traités en laiton ciselé repoussé et doré en encadrement d’un miroir de toilette.
Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50