Coupe en forme de sein de Pauline Borghèse

Suivant Précédent Toute la collection
Coupe en forme de sein de Pauline Borghèse, Jean-Baptiste-Claude Odiot (1763-1850), Paris, vers 1810 © Les Arts Décoratifs

Le thème des coupes seins remonte à la Grèce antique, évoquant la fécondité et la générosité de la terre nourricière. Une coupe sein en porcelaine peinte de la manufacture de Sèvres destinée à Marie-Antoinette à Rambouillet en est l’expression néo-classique la plus connue. La version de Jean-Baptiste-Claude Odiot aurait été réalisée d’après le sein de Pauline Borghèse, sœur de Napoléon, connue pour sa frivolité. Mais le choix du métal froid évoque plutôt le sein d’Athéna. La présence d’un papillon délicatement posé sur le rebord de la coupe vient apporter une note sensible : il est une allusion à Psyché, qui représente depuis l’Antiquité l’âme féminine imprévisible et volage.
Coupe en forme de sein de Pauline Borghèse

Jean-Baptiste-Claude Odiot (1763-1850)
Paris, vers 1810
Bronze doré
Legs Jean-Jacques Reubell, 1934
Inv. 29983
© Les Arts Décoratifs

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50