Cauchemars et symbolisme

Cauchemars et sym­bo­lisme © Les Arts Décoratifs

La fin du XIXe siècle voit apparaître des œuvres inquiétantes qui évoquent des visions fantasmatiques ou des cauchemars, souvent liés aux origines du monde. Ces expressions ultimes, parfois morbides, puisent leurs sources dans les grandes mythologies d’Orient et d’Occident. Les œuvres présentées ici sont toutes d’une densité plastique oppressante : le projet de fontaine La Fortune de James Tissot, Tête de Faune et l’Infante de Jean Carriès, Forêt Vierge de Louis Parvillée, le mobilier de Viardot habité de dragons effrayants, donnent la dimension symboliste des errances du goût durant cette décennie complexe.
Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50