Le règne du plastique

Service à pique-nique « La Bomba », Helen Von Boch (née en 1938), Villeroy et Boch, Allemagne, vers 1975 © Les Arts Décoratifs

Lorsqu’elles envahissent l’univers du design dans les années 1960, les matières plastiques ont déjà derrière elles une longue histoire industrielle. L’ébonite naît de la découverte par Goodyear de la vulcanisation du caoutchouc en 1839, le celluloïd apparaît à la fin du siècle, la bakélite en 1907. Dans les années 1930, Allemands et Américains rivalisent dans la mise au point de matériaux entièrement artificiels : mélamine, nylon, plexiglas, polyéthylène…

L’essor de la pétrochimie des années 1950 marque l’irruption massive du plastique dans la vie quotidienne. En 1960, Verner Panton crée Cantilever, la première chaise entièrement réalisée en plastique. Des firmes italiennes telles que Kartell, Artemide ou Danese propagent une esthétique nouvelle, liée à cette matière.

En France, Quasar diffuse un mobilier gonflable. Epousant volontiers les formes organiques, le plastique contribue à l’éviction du vocabulaire rationaliste. Porté par l’optimisme de la société de consommation, il rejoint l’esthétique lisse et distanciée du Pop Art.

J. C.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50