Bureau « 1989 », modèle « Appartement »

Suivant Précédent Toute la collection
Bureau « 1989 », modèle « Appartement », Sylvain Dubuisson (né en 1946), Ivry-sur-Seine, 1992 © Les Arts Décoratifs

Si ce bureau a une allure précieuse et raffinée, on note cependant immédiatement la simplicité visuelle de sa forme : elle a l’évidence d’une courbe organique. Comme celle d’un coquillage, elle paraît être le résultat d’une progression mathématique. Loin des registres de formes purement fonctionnelles, elle renvoie à l’idée d’une gestuelle calligraphique. Cette évidence formelle est néanmoins le produit d’un travail sophistiqué, que les nombreux dessins préparatoires permettent de comprendre. Tracés au compas, ils révèlent la complexité des calculs nécessaires à la conception du bureau. La surface du plateau, dans laquelle s’inscrit un sous-main décentré, résulte d’un jeu savant de courbes, de cercles et d’ellipses. Elle est recouverte d’une gaine de parchemin qui souligne la générosité de la forme : les découpes des feuilles s’adaptent au corps du meuble en suivant l’arrondi du plateau jusqu’à l’arc de cercle formé par le piètement, dans un mouvement rayonnant imposé par la forme conique de « la jupe » reliant le plateau au sol. Trois variantes, de dimensions et de finitions différentes, ont été imaginées autour de ce bureau 1989. L’éditeur Fourniture a ainsi fabriqué trois moules : un premier en 1989 pour le modèle Direction, un second en collaboration avec le Mobilier national pour le bureau du ministre de la Culture en 1990, et en 1991 celui du modèle Appartement. Trois exemplaires de cette dernière version ont été aujourd’hui réalisés, parmi lesquels celui de Sylvain Dubuisson et celui du musée des Arts décoratifs, commandé spécialement au designer par le décorateur Henry Samuel en 1992. Parmi la génération des designers émergeant dans les années 1980 et qui puisent dans la culture de la rue et de la bande dessinée les fondements d’un design expressif, souvent ludique et chargé d’un pouvoir de communication, Sylvain Dubuisson se singularise par une culture très personnelle mêlant des connaissances classiques et surtout littéraires à une curiosité pour les sciences et à une fascination pour les technologies de pointe. En 1989 le musée des Arts décoratifs lui consacra une importante exposition. Les objets présentés, souvent le fruit de savants calculs mathématiques, sont également porteurs d’une dimension littéraire. Tel un roman, ils invitent au rêve et au voyage. Cette exposition le révéla au public, et la presse, séduite, le présenta comme un designer atypique et brillant. Il reçut dès lors plusieurs commandes du ministère de la Culture. Parmi ses derniers projets, la bouteille-coffret pour Château Talbot ou la collection en porcelaine pour Guy Degrenne montrent une sobriété qui, loin de certaines de ses créations plus loquaces, illustre la richesse et la diversité de son travail.

C. R.

Bureau « 1989 », modèle « Appartement »

Sylvain Dubuisson (né en 1946)
Ivry-sur-Seine, 1992
Bois plaqué de feuilles de parchemin, sous-main gainé de cuir gris
H. 71,5 ; l. 160 ; pr. 110 cm
Acquis grâce au mécénat de Michel et Hélène David-Weill, 1997
Inv. 996.119.1
© Les Arts Décoratifs

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50