« Tube Chair »

Suivant Précédent Toute la collection
« Tube Chair », Joe Colombo (1930-1971), Italie, 1969 © Les Arts Décoratifs

Emblématique de la réflexion menée par Joe Colombo sur la mobilité et sur la dynamique des pièces de mobilier, le Tube Chairfut imaginé pour être facilement transportable. Il est constitué de quatre cylindres de tailles différentes qui s’insèrent les uns dans les autres et se transportent sur l’épaule, dans leur sac de marin. Tel un puzzle, le siège se forme en combinant les cylindres qui s’assemblent librement pour former différentes assises. Les esquisses préparatoires, acquises simultanément par le musée des Arts décoratifs, montrent les combinaisons possibles et le mode d’assemblage des tubes. Ce Tube Chair provient de la collection d’Ignazia Favata, assistante de Jœ Colombo de 1968 jusqu’à sa mort en 1971, puis directrice du Studio Colombo, responsable des archives Colombo et héritière de ses droits légaux et moraux. Jœ Colombo s’est forgé un parcours atypique. D’abord artiste, il fit partie, dans les années 1950, du mouvement d’avant-garde Movimento Nucleare, avec le peintre Enrico Baj. Son travail s’inscrivait alors dans le courant de l’art informel. Après une formation d’architecte à la faculté de Milan, il abandonna définitivement la peinture vers 1958 et se consacra à l’étude de l’exploitation fonctionnelle de l’espace intérieur. Colombo imaginait le designer comme le créateur de l’environnement de l’avenir, le responsable de tout « ce qui constitue le microcosme dans lequel il vit et se meut. Il s’agit pour l’homme d’un problème de temps – il vit – et d’espace – il se meut. » Colombo accordait une place importante à la technique et aux choix des matériaux, dans l’idée de parvenir à des processus de production industrielle. Ainsi sa chaise Universale (1965-1967), éditée par Kartell, est-elle un des premiers modèles entièrement moulés dans un seul matériau. Colombo projetait son imagination notamment dans l’utilisation des plastiques nouveaux tels que la fibre de verre ou les plastiques ABS, PVC et méthacrylates, dont il cherchait les applications possibles. La forme inédite du Tube Chair est exemplaire de la façon dont le designer exploita le potentiel de ces matériaux innovants. Son système combinatoire est caractéristique des recherches et des nouvelles typologies de meubles ou d’objets que Colombo dessina. Celles-ci tendent vers des pièces d’a-meublement qui regroupent des fonctions multiples, à savoir un mobilier modulable, mobile, pratique, dynamique, convertible, pour équiper l’espace contemporain. Il s’intéressait à l’intégration de ces structures dans l’habitat, pour lequel il imagina d’autres systèmes combinatoires, tels le Combi-Center ou la Carrellone Mini-Kitchen (1963-1964) qui aboutirent à des unités d’habitation globales, comme l’ Habitat futuribile Visiona 1, conçu pour Bayer (1969) ou encore de la Total Furnishing Unit (1971).

C. R.

« Tube Chair »

Joe Colombo (1930-1971)
Italie, 1969
Quatre cylindres en PVC, revêtus en Arex Lasckina Softalon rouge ; six joints à crochet en métal avec douze boules de caoutchouc ; housse d’origine
H. 60 ; l. 47 cm
Acquis grâce au mécénat de Fabergé, 2002
Inv. 2001.125.1
© Les Arts Décoratifs

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50