Coupe « The Japanese Flange »

Suivant Précédent Toute la collection
Coupe « The Japanese Flange », Ursula Morley-Price (née en 1936), Grande-Bretagne, 1992 © Les Arts Décoratifs

Ursula Morley-Price travaille le plus souvent à partir de la forme traditionnelle du bol comme base de sa sculpture afin de mettre en valeur le débordement d’un contenant et la prolifération du mouvement de la matière, jusqu’à sa limite de finesse. Sa technique consiste à rouler la matière en colombins, à la pincer et à la réduire à la finesse du papier, en une manipulation constante et rythmique du contour des formes. Sur cette coupe, l’impression de mouvement – qu’on peut rapprocher de celle des tissus « plissés Fortuny » – est préférée à une recherche sur la translucidité de la porcelaine. Mais ce qui intéresse plus précisément l’artiste, c’est de susciter dans l’imagi-naire du spectateur l’idée poétique du vent qui passe sur les formes et donne naissance à des ondulations. Pour cuire une pièce délicate de ce type, Ursula Morley-Price utilise de la cendre de châtaigne et de chêne afin de teinter légèrement ses blancs qui, sur toute la palette des teintes pastel, vont de l’argenté au crème ou au brun oxydé, en passant par le rosé et le vert pâle. Plusieurs cuissons en réduction et oxydation sont nécessaires pour obtenir la couleur et la texture requises. Formée en peinture à la renommée Camberwell School of Art de Londres, Ursula Morley-Price visita en 1967 l’atelier du célèbre potier anglais Bernard Leach à Saint Ives, en Cornouailles, et devint céramiste en utilisant l’argile et la porcelaine pour exprimer la délicatesse des formes et des mouvements inspirés des papiers décoratifs japonais. L’artiste s’est installée en France en 1973. Après une première exposition en 1969, elle a voyagé dans l’Europe entière pour enseigner ou faire des conférences, exposant régulièrement en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. À la fin des années 1980, Ursula Morley-Price a enseigné deux années en Nouvelle-Zélande. Son œuvre a été récompensée en 1981 par le British Council Award, un prix important dans le domaine des métiers d’art en Grande-Bretagne. En 1984, elle travailla dans le cadre de l’Atelier expérimental mis en place à la Manufacture nationale de Sèvres par Georges Jeanclos. Son œuvre figure aujourd’hui dans de nombreuses collections publiques et privées en Europe et aux États-Unis.

F. B.

Coupe « The Japanese Flange »

Ursula Morley-Price (née en 1936)
Grande-Bretagne, 1992
Grès porcelaineux
H. 19 ; L. 37 ; l. 42 cm
Don anonyme, 1994
Inv. 992.263
© Les Arts Décoratifs

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50