Tapis « La Sirène »

Suivant Précédent Toute la collection
Tapis « La Sirène », Jean Lurçat (1892-1966), auteur du des­sin, Atelier Marcel Coupé, fabri­cant, Paris, Aubusson, vers 1925 © Les Arts Décoratifs

Frère de l’architecte André Lurçat, Jean Lurçat commence sa carrière artistique comme peintre. Il s’intéresse ensuite à la tapisserie, par le biais de la peinture murale. A partir de 1923, il dessine des tapis, notamment pour son ami Pierre Chareau. Le tapis La Sirène est présenté au centre du bureau-bibliothèque, tandis qu’un autre tapis figure dans la salle de repos de l’Ambassade française, deux espaces du pavillon de la Société des Artistes décorateurs à l’Exposition internationale de 1925 conçus par cet architecte. Jean Lurçat poursuit cette collaboration en exécutant pour la « Maison de Verre » de la rue Saint Guillaume des tapis, un paravent et des garnitures de sièges en tapisserie. En 1940, il s’établit à Aubusson. Puis il installe, après la guerre, ses propres ateliers de tapisserie à Saint-Céré.

Le tapis La Sirène est sans conteste le plus célèbre de Jean Lurçat. Le thème, la facture cubiste et les couleurs employées en font une œuvre de grande séduction, qui participa au décor conçu par Robert Mallet-Stevens pour le film Vertige de Marcel L’Herbier, en 1926. La maquette gouachée qui l’illustre ici fait partie des archives de l’atelier Coupé conservées au musée départemental de la Tapisserie à Aubusson.

Tapis « La Sirène »

Jean Lurçat (1892-1966), auteur du dessin
Atelier Marcel Coupé, fabricant
Paris, Aubusson, vers 1925
Laine, point noué façon Savonnerie
Don de Madame Claude Dalsace en souvenir de son mari, Monsieur Bernard Dalsace, 2005
Inv. 2005.10.1
© Les Arts Décoratifs

Si vous souhaitez utiliser ce visuel, veuillez contacter la photothèque des Arts Décoratifs

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50