Vase « flamand A »

Suivant Précédent Toute la collection
Vase « fla­mand A », Claude Aimé Chenavard, 1833, Inv. 2009.5.1 © Les Arts Décoratifs / Jean Tholance

A la demande d’Alexandre Brongniart, directeur de la Manufacture de Sèvres, Chenavard fournit trois dessins de Vases « flamands A, B et C » qui s’inspirent bien davantage des grès allemands de la Renaissance que des productions flamandes, avec une accumulation de motifs et une horreur du vide caractéristiques des débuts de l’historicisme. Ce Vase flamand A est très proche d’une bouteille de Jules Ziegler (musée des Arts décoratifs, inv. 32427).

Le bronze est ici enrichi de rehauts de vernis polychromes en de nombreux endroits. La collaboration avec les bronziers est familière à Chenavard qui dessine les ornements du fameux Surtout du duc d’Orléans en 1834, et son Vase de la Renaissance de 1832 a connu au moins deux versions en bronze, dont l’une est présentée dans les salles du département XIXe siècle du musée des Arts décoratifs.

Entre 1832 et 1835, Chenavard a créé à la Manufacture de Sèvres quatre œuvres importantes qui marquent toutes une sorte de compétition organisée par Alexandre Brongniart entre deux générations d’artistes : les tenants du style classique, et les plus jeunes désireux de renouveler le goût en cherchant leurs sources hors de l’héritage gréco-romain.

Odile Nouvel-Kammerer

Vase « flamand A »

Bronze à vernis polychromes
Claude Aimé Chenavard (Lyon 1798-Paris 1838), France, vers 1833-1838
H. : 59 cm ; L. : 35,5 cm ; Prof. : 17 cm
Ce vase a été commandé en 1833 par Alexandre Brongniart, directeur de la Manufacture de Sèvres.
Inv. 2009.5.1

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50