Projet de bouclier « Roland furieux », vers 1855

Suivant Précédent Toute la collection
Projet de bou­clier « Roland furieux ». Paris, vers 1855, Auguste Fannière (1818-1900) © Les Arts Décoratifs

Le gendre de l’arquebusier Lepage-Moutier, Monsieur Bro, colonel de spahis, passe commande auprès d’Auguste Fannière vers 1855 d’un bouclier sur le thème du Roland Furieux, inspiré de l’Arioste. Cinq scènes de l’Arioste sont représentées dans une sorte de danse frénétique autour du bouclier : « Roland », « Roger et Angélique », « Marphise », « Bradamante » et « Renaud ». La version en plâtre est achevée pour être présentée successivement à l’Exposition universelle de Paris en 1855, au Salon de Paris en 1857 et à l’Exposition de l’Union Centrale des Beaux-Arts appliqués à l’Industrie en 1865. Le bouclier définitif (perdu) est présenté à l’Exposition universelle de Paris en 1867. Cinq dessins préparatoires des personnages sont conservés au musée d’Orsay.

Cette œuvre importante par l’excellence de sa ciselure dans laquelle Auguste Fannière s’était rendu maître, s’inscrit dans le thème du bouclier particulièrement à la mode à cette époque. Celui-ci a peut-être été conçu en pendant à la commande d’un bouclier en argent repoussé qu’aurait passée le duc de Luynes sur le thème de La chute des Anges et qui aurait aussi été présenté à l’Exposition universelle de 1867.

Odile Nouvel-Kammerer

Projet de bouclier « Roland furieux », vers 1855

Auguste Fannière (1818-1900)
Paris
Signature : « Fannière »
Plâtre.
Diam. 0,55
Achat grâce au soutien de la Galerie Armétal.
Inv. 2009.99.1

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50