Bronze

Suivant Précédent Toute la collection

Originaire de Lituanie, Jacques Lipchitz arrive à Paris en 1909, s’installe à La Ruche et suit les cours de l’Ecole des Beaux-Arts puis ceux des Académies Julian et Colarossi. Il expose aux Salons dès 1912. D’abord influencé par Brancusi et Modigliani, il soumet ensuite la forme de ses sculptures à une géométrisation superficielle et stylistique. Membre du groupe L’Esprit nouveau, il transcrit en sculpture les principes plastiques de ses amis peintres cubistes. A partir de 1925, sa sculpture évolue vers une expression plus baroque, utilisant la courbe, la volute et les vides, encouragé par les sculptures métalliques réalisées alors par Gargallo ou Archipenko. En 1941, il s’installe définitivement aux Etats-Unis. Le bas-relief Instruments musicaux II s’inscrit dans le courant de la sculpture cubiste.

Pierre Chareau fréquente et collectionne les œuvres des peintres et sculpteurs d’avant-garde. Outre ses relations intimes avec Jean Lurçat, son association de longue durée avec Jacques Lipchitz a une importance particulière. Ce modèle de bas-relief se retrouve dans plusieurs décors intérieurs de Pierre Chareau, à commencer par le salon de son propre appartement, 54 rue Nollet à Paris, où le bas-relief, placé sur un haut socle, côtoie des peintures de Georges Braque, Pablo Picasso et Juan Gris. C’est cette même sculpture que le décorateur choisit de présenter sur un piédestal devant les panneaux de la boiserie du bureau-bibliothèque de l’Ambassade Française, pavillon de la société des Artistes Décorateurs, sa participation la plus prestigieuse à l’Exposition Internationale de 1925.

Choisie par Pierre Chareau pour décorer son bureau-bibliothèque, cette sculpture a pu être présentée dans la boiserie reconstituée pour l’ouverture du musée des Arts décoratifs grâce au prêt de la galerie Marlborough International et le soutien de la fondation Lipchitz. La présence de ce bas-relief est absolument indispensable à la vision globale de la period-room. Aussi souhaitons-nous transformer ce prêt à durée limitée (six mois) en acquisition pérenne, grâce à son achat.

Bronze

Jacques Lipchitz (1891-1973), 1923
Tirage 4/7
H. : 49,8 cm ; L. : 48,3 cm
Achat grâce au mécénat de la Galerie Hopkins-Thomas-Custot
Inv. 2008.143.1

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50