Coupe, vers 1965

Suivant Précédent Toute la collection
Coupe, vers 1965, Timo Sarpaneva © Les Arts Décoratifs

Timo Sarpaneva est le plus jeune des designers qui imposent l’image moderne de la Finlande à partir années 1950. Comme Tapio Wirkkala (1915-1985), il est tout à fait pluridisciplinaire mais trouve avec le verre et la porcelaine des matériaux de prédilection. Un don de Oppi Untracht (1922-2008), l’époux du designer Saara Hopea (1925-1984), vient enrichit le musée d’une pièce des années 1960. Dans le cadre de sa collaboration avec Iittala, Sarpaneva expérimente, les matières et surfaces originales rendues possibles par l’usage de moules en bois sculptés ; ces moules ne permettent pas de grandes séries industrielles puisqu’ils se dégradent rapidement en étant brûlés par le verre. Le bois calciné, provoque des effets nouveaux et le faible coût de ces moules, par rapport à ceux en acier, permet des essais plus libres, soit pour des recherches plastiques pures soit pour des prototypages. La sculpture intitulé Drift Ice, présentée dans le pavillon scandinave lors de l’« Expo 67 » à Montréal, est l’œuvre majeure de Sarpaneva issue de ce principe. La coupe offerte à Saara Hopea par Sarpaneva qui en possédait, au dire du donateur, quatre variantes, ne correspond à aucun modèle édité ; c’est une pièce expérimentale et inédite.

Jean-Luc Olivié

Coupe, vers 1965

Timo Sarpaneva (Helsinki 1926-2006)
Manufacture de verre Iittala , Finlande
Non signée, non datée
Verre soufflé dans un moule en bois et modelé à chaud.
H. 0,26 ; Diam max. 0,32
Don Oppi Untracht.
Inv. 2008.137.1

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50