Boîte reliquaire avec médaillon figurant la Vierge à l'Enfant entre saint Jean-Baptiste et saint Marc

Suivant Toute la collection
Boîte reli­quaire avec médaillon figu­rant la Vierge à l’Enfant entre saint Jean-Baptiste et saint Marc, boîte : Italie, Trapani ?, XVIIIe siè­cle, médaillon : Venise, XIIIe siè­cle, inv. 2007.9.1 © Les Arts Décoratifs

Dans deux articles de référence publiés en 1957 et en 1963, Hans Wentzel recense plus de 170 médaillons en verre de style byzantin, qu’il attribue à un ou plusieurs ateliers vénitiens du XIIIe siècle et qu’il regroupe en une cinquantaine de modèles présentant une iconographie principalement chrétienne, associée à des inscriptions grecques ou latines. Intégré dans une boîte reliquaire, l’exemplaire, acquis en vente publique par le musée des Arts décoratifs (hôtel des ventes de Lyon, le 03 décembre 2006), représente deux saints entourant la Vierge, debout, de face, tenant l’Enfant Jésus sur son bras gauche et posant la main droite sur son cœur. Les inscriptions moulées en latin donnent les noms des deux saints, Saint Jean-Baptiste et Saint Marc, et la formule : « gloriosa de lasare ». De couleur rouge opaque, strié de noir et imitant le jaspe, il est le quatrième exemplaire du plus grand modèle recensé par Wentzel ; les trois autres sont conservés à Berlin (Staatliche Museen), à Détroit (Institute of Art) et à Paris (département des Monnaies, Médailles et Antiques de la Bibliothèque nationale de France). Celui de la Bibliothèque nationale de France est le seul du groupe présentant une couleur marbrée jaune verdâtre (E. Babelon, Catalogue des camées antiques et modernes de la Bibliothèque Nationale, I-II , Paris, 1897, n°424, p.238). Si l’on ne peut affirmer dans l’état actuel de l’étude que ces quatre médaillons proviennent du même moule, ils correspondent exactement au même modèle iconographique et présentent les mêmes dimensions.
Le modèle acquis par le musée des Arts décoratifs présente l’intérêt supplémentaire d’être protégé dans une boîte reliquaire en laiton, au pourtour garni de feuilles de corail et de fleurettes en or et grenats, probablement réalisée en Italie au XVIIe ou au début du XVIIIe siècle. Il proviendrait d’une congrégation religieuse lyonnaise. Quatre ou cinq siècles après sa réalisation, mais peut-être avant, ce médaillon, probablement ramené par un pèlerin, aurait ainsi pris le statut de relique sacrée et aurait été protégé en tant que tel. Par son origine vénéto-byzantine, sa date et sa typologie rares, cette œuvre vient compléter de façon originale la riche collection de verres vénitiens du musée des Arts décoratifs.

Jean-Luc Olivié

Bibliographie
Hans Wentzel, « Das Medaillon mit dem Hl. Theodor und die venezianischen Glaspaten im byzantinischen Stil des 13. Jhdt », in Festschrift für Erich Meyer, Hambourg, 1959, t II, p. 65, LF.
Hans Wentzel, « Das Medaillon mit dem Hl. Theodor und die venezianischen Glaspasten im Byzantinischen Still », in Festschrift für Erich Meyer, Hambourg, 1957, pp. 50-67 ; « Zu dem Enkolpion mit dem Hl. Demetrios in Hamburg », in Jahrbuch der Hamburger Kunstsammlungen, VIII, 1963, pp.11-24.

Boîte reliquaire avec médaillon figurant la Vierge à l’Enfant entre saint Jean-Baptiste et saint Marc

Boîte : Italie, Trapani ?, XVIIIe siècle
Médaillon : Venise, XIIIe siècle.
Inscriptions sur le médaillon : .S.IOHSBATISTA. (à gauche verticalement) ; .S.MARCVS (à droite verticalement) ; GLO-----RIOSA DE LA SA RE. (de part et d’autre de la tête de la Vierge).
Boîte : laiton, corail, grenat, or.
Médaillon : verre moulé.
Boîte : H. sans bélière 0,09 ; L. 0,08.
Médaillon : H. 0,07 ; L. 0,06 ; Ep. 0,01.
Achat
Inv. 2007.9.1

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50