Les rendez-vous graphiques : Thomas Huot-Marchand

Thomas Huot-Marchand (né en 1977) partage son temps entre l’enseignement, la création de caractères typographiques et le design graphique. Il a étudié aux beaux-arts de Besançon et de Madrid, puis à l’Atelier national de recherche typographique (ANRT) à Nancy, et a été pensionnaire à l’Académie de France à Rome - Villa Médicis en 2006-2007.   Après avoir enseigné entre 2002 et 2012 à l’Institut supérieur des beaux-arts de Besançon et à l’Ecole d’art et de design d’Amiens, il a été nommé directeur de l’ANRT, dont il a redéfini le projet scientifique, composé l’équipe enseignante et piloté la publication des archives.   Le Minuscule, un caractère qu’il a dessiné pour les très petits corps, a reçu plusieurs prix internationaux et a été désigné en 2010 comme l’une des « Ten typefaces of the decade ». Il vit et travaille à Besançon, où son activité de graphiste se développe principalement dans le milieu culturel.   La plupart de ses travaux de commande sont l’occasion pour lui de développer de nouveaux alphabets, dont plusieurs seront prochainement disponibles sur la fonderie typographique 205TF. Depuis 2010, Thomas Huot-Marchand est membre de l’Alliance graphique internationale.   Lors de cette conférence, il présentera des travaux graphiques et typographiques récents, et un nouveau caractère à paraître chez 205TF.

Mercredi 26 avril 2017 de 18:30 à 20:00 Réserver

Le goût pour le XVIIIe siècle dans les arts décoratifs français du XIXe siècle : Le goût pour l’orfèvrerie et la bijouterie du XVIIIe siècle [5/6]

• « Le baron Pichon, collectionneur d’orfèvrerie », par Catherine Gougeon, chargée d’études documentaires, département des Objets d’art du Louvre
• « Le néo-XVIIIe chez Christofle », par Anne Gros, responsable du musée et des archives Christofle et Yves Carlier, conservateur général, département de la gestion des collections, château de Versailles
• « Quand les bijoutiers du XIXe siècle réinventent le bijou du XVIIIe siècle », par Évelyne Possemé, conservateur en chef, département Art nouveau-Art déco et Bijoux, musée des Arts décoratifs

Mercredi 3 mai 2017 de 18:30 à 20:30 Réserver

Le goût pour le XVIIIe siècle dans les arts décoratifs français du XIXe siècle : Tissus Pompadour et robes Watteau [6/6]

• « Du genre »Pompadour« au drapé à la reine : relectures du XVIIIe siècle par les tapissiers décorateurs du XIXe siècle », par Laure Chabanne, conservateur en chef du patrimoine, musées du Second Empire, Palais de Compiègne
• « Entre citation et interprétation, le XVIIIe siècle dans le textile d’ameublement du Second Empire à 1900 », par Marie-Amélie Tharaud, conservateur du patrimoine responsable des textiles d’ameublement, Mobilier national
• « Robes Watteau, habits Louis XV et fichus Marie-Antoinette... Nostalgie pour une période regrettée dans la mode au XIXe siècle (1832-1904) », par Alexandra Bosc, conservatrice du patrimoine, département XIXe, Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Mercredi 14 juin 2017 de 18:30 à 20:30 Réserver
Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50