Les rendez-vous graphiques : Réunion de travail, Syndicat

Sacha Léopold et François Havegeer travaillent à Paris sous le nom de Syndicat depuis leur participation à la première résidence La Grande Ourse au CAC Parc Saint-Léger en 2012.

Pour des commandes autant que pour des projets auto-initiés de graphisme, leur pratique transdisciplinaire aborde les questions d’originalité, de reproduction et de reproductibilité dans le contexte actuel de l’art. Elle combine leurs connaissances approfondies des techniques d’impression et de fabrication à une approche post-McLuhan rénovée et leur permet de concevoir des livres, des identités visuelles ou des commissariats d’expositions. En 2015 ils fondent « Empire », leur propre maison d’édition.

Syndicat a collaboré à la conception éditoriale et graphique de différents ouvrages monographiques et livres d’artistes avec Éva Barto, Fouad Bouchoucha, Rémi Groussin, Arnaud Labelle Rojoux, Aurélien Mole ou Sarah Tritz. Ils dessinent les identités graphiques de différents centres d’art contemporain dont le Cirva (Marseille, 2011) et la Villa du Parc (Annemasse, 2014). Ils sont également à l’origine des expositions « Monozukuri », consacrées aux techniques d’impression et de fabrication dans le paysage contemporain international. Leurs travaux ont été présentés dans différentes expositions collectives au Centre Pompidou et au Palais de Tokyo, Paris. 

La conférence « Réunion de travail » s’intéressera, au delà d’une présentation commentée des projets réalisés depuis 2012, à répertorier un ensemble de projets initiés mais nécessitant aujourd’hui des partenaires culturels et financiers en vue d’une réalisation solide. On y parlera de contenus scientifiques, de recherches et d’argent.

Mercredi 12 octobre 2016 de 18:30 à 20:00 Réserver

Le goût pour le XVIIIe siècle dans les arts décoratifs français du XIXe siècle : Remplois et réinterprétations du XVIIIe siècle dans le domaine du bois [2/6]

• « Vendre le XVIIIe siècle, les marchands de boiseries au XIXe siècle à travers l’exemple de Jean Montvallat », par Thomas Deshayes, administrateur de la base des biens culturels, Ministère de la Défense, SGA/DMPA/DPC
• « Le remontage de boiseries du XVIIIe au XIXe siècle », par Fabrice Ouziel, architecte d’intérieur et historien du décor
• « La fortune critique de Jean-Henri Riesener et des icônes du mobilier royal au XIXe siècle : de l’emprunt à l’imitation », par Mathieu Caron, doctorant, université de Paris-Sorbonne et Sophie Motsch, assistante de conservation, département XVIIe-XVIIIe, musée des Arts décoratifs

Mercredi 16 novembre 2016 de 18:30 à 20:30 Réserver

Roger Tallon, la révolution des transports

Jeudi 17 novembre 2016 de 18:30 à 20:00 Réserver

Entre art et science, les services aux « oiseaux Buffon » du comte Moïse de Camondo : acquisition, composition et décors ornithologiques

Le musée Nissim de Camondo abrite une exceptionnelle collection de services de Sèvres à décor ornithologique, inspirés par les planches aquarellées de François-Nicolas Martinet pour l’édition de luxe de l’ »Histoire naturelle des oiseaux » du comte de Buffon, parue en 10 volumes entre 1771 et 1786. Ces « services Buffon » comprennent environ 350 pièces acquises par le comte Moïse de Camondo en plusieurs lots à partir de 1898.

Cette conférence permettra de découvrir comment il les a achetés, de présenter la méthode suivie pour recomposer, pièce à pièce, les quatre parties de services aujourd’hui conservées au musée, et, enfin, de comparer les oiseaux reproduits par les peintres sévriens avec les planches enluminées de Martinet qui les ont inspirés.

Une mise en perspective des services du musée Nissim de Camondo avec les quinze services Buffon produits par la Manufacture entre 1782 et 1796 conclura cette présentation.

Mercredi 23 novembre 2016 de 18:30 à 20:00 Réserver

Les rendez-vous du papier peint : Le papier peint à l’époque romantique

Le papier peint devient sous la Restauration et pendant la monarchie de Juillet un élément prépondérant des décors intérieurs ; omniprésent dans les demeures historiques, il reflète le goût d’une époque mais pose des questions de restauration, voire de restitution. À partir d’exemples pris dans des chantiers récents, ce rendez-vous sera l’occasion de replacer l’importance de cet élément de décor dans les intérieurs du XIXe siècle et de proposer des pistes de réflexion pour sa réintégration dans un contexte muséographique. Avec Jérôme Farigoule, directeur du musée de la Vie romantique, et Véronique de La Hougue.

Régulièrement, un acteur du monde du papier peint vient partager son expérience avec le public. Rendez-vous organisés par Véronique de La Hougue, conservatrice en chef, département des Papiers peints, musée des Arts décoratifs.

Jeudi 1er décembre 2016 de 18:30 à 20:00 Réserver

Dubuffet et Brassaï : les graffitis

À l’occasion de l’exposition des photographies de graffitis par Brassaï au Centre Pompidou, dont Jean Dubuffet a collé des tirages dans ses albums documentaires de l’Art Brut récemment mis en lumière, Karolina Lewandowska, commissaire de l’exposition et Sophie Webel, directrice de la Fondation Dubuffet, dialogueront autour de l’attrait qu’a exercé le graffiti sur ces deux artistes, chacun dans son domaine.

Dubuffet ou l’idée festive Ce programme s’articule, en relation avec la donation de Jean Dubuffet au musée des Arts décoratifs, autour de l’actualité des expositions, de la recherche et des publications concernant l’artiste, et en partenariat avec la Société des Amis de la Fondation Dubuffet.

Mercredi 7 décembre 2016 de 18:30 à 20:00 Réserver

Roger Tallon, le design communicant

Jeudi 8 décembre 2016 de 18:30 à 20:00 Réserver

Le goût pour le XVIIIe siècle dans les arts décoratifs français du XIXe siècle : La fascination pour les grands ébénistes [3/6]

• « Le renouveau de la marqueterie Boulle », par Anne Dion-Tenenbaum et Frédéric Dassas, conservateur général et conservateur en chef du patrimoine, département des Objets d’art du Louvre
• « De la maison Monbro aux Arts Décoratifs, modèles et dessins d’André-Charles Boulle, révérence et transmission », par Anne-Sophie Brisset, historienne de l’art et Laure Haberschill, responsable des fonds patrimoniaux, Bibliothèque des Arts Décoratifs
• « La dynastie Beurdeley : le XVIIIe estimé, imité, reproduit, copié et réinterprété (1818-1895) », par Camille Mestdagh, doctorante, université de Paris-Sorbonne

Mercredi 11 janvier 2017 de 18:30 à 20:30 Réserver

Le goût pour le XVIIIe siècle dans les arts décoratifs français du XIXe siècle : Nostalgie pour le vieux Sèvres [4/6]

• « Un premier néo-Louis XVI ? L’étonnant corpus des meubles à plaques de porcelaine de Louis-Francois Bellangé sous la Restauration », par Sylvain Cordier, conservateur des arts décoratifs anciens, musée des Beaux-Arts de Montréal et Marie-Laure de Rochebrune, conservateur en chef du patrimoine, château de Versailles
• « Sèvres dans le miroir, reproduire et réinterpréter son patrimoine », par Virginie Desrante, conservatrice du patrimoine, collections de porcelaine européenne XVIIIe-XIXe siècles, Cité de la céramique, Sèvres & Limoges
• « Les lignes rocaille de la porcelaine dite de Paris », par Audrey Gay-Mazuel, conservateur du patrimoine, département XIXe, musée des Arts décoratifs

Mercredi 8 mars 2017 de 18:30 à 20:30 Réserver

Le goût pour le XVIIIe siècle dans les arts décoratifs français du XIXe siècle : Le goût pour l’orfèvrerie et la bijouterie du XVIIIe siècle [5/6]

• « Le baron Pichon, collectionneur d’orfèvrerie », par Catherine Gougeon, chargée d’études documentaires, département des Objets d’art du Louvre
• « Le néo-XVIIIe chez Christofle », par Anne Gros, responsable du musée et des archives Christofle et Yves Carlier, conservateur général, département de la gestion des collections, château de Versailles
• « Quand les bijoutiers du XIXe siècle réinventent le bijou du XVIIIe siècle », par Évelyne Possemé, conservateur en chef, département Art nouveau-Art déco et Bijoux, musée des Arts décoratifs

Mercredi 3 mai 2017 de 18:30 à 20:30 Réserver

Le goût pour le XVIIIe siècle dans les arts décoratifs français du XIXe siècle : Tissus Pompadour et robes Watteau [6/6]

• « Du genre »Pompadour« au drapé à la reine : relectures du XVIIIe siècle par les tapissiers décorateurs du XIXe siècle », par Laure Chabanne, conservateur en chef du patrimoine, musées du Second Empire, Palais de Compiègne
• « Entre citation et interprétation, le XVIIIe siècle dans le textile d’ameublement du Second Empire à 1900 », par Marie-Amélie Tharaud, conservateur du patrimoine responsable des textiles d’ameublement, Mobilier national
• « Robes Watteau, habits Louis XV et fichus Marie-Antoinette... Nostalgie pour une période regrettée dans la mode au XIXe siècle (1832-1904) », par Alexandra Bosc, conservatrice du patrimoine, département XIXe, Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Mercredi 14 juin 2017 de 18:30 à 20:30 Réserver
Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50