Conférences

La vie du Bauhaus : Nicholas Fox Weber

L’école du Bauhaus accueillit jusqu’au début des années 1930 une communauté bouillonnante d’artistes. C’est en côtoyant pendant de nombreuses années Josef et Anni Albers que Nicholas Fox Weber a pu pénétrer les secrets de cette petite « bande » : Walter Gropius, le fondateur de l’école, architecte qui, très tôt, chercha à rationaliser le design ; Paul Klee, l’observateur fumant sa pipe, qui invente des recettes de cuisine avec la même spontanéité et le même sens des proportions qu’il crée ses tableaux ; Wassily Kandinsky, le pionnier de la peinture abstraite né en Russie qui, dans ses peintures vivantes, utilise des couleurs éclatantes en raison de l’effet « sonore » qu’elles produisent ; Ludwig Mies van der Rohe, impérieux, souvent cassant, qui devient le dernier directeur du Bauhaus, jusqu’à la fermeture de l’école par la Gestapo en 1933. Nicholas Fox Weber, écrivain et directeur de la fondation Albers, nous fera voyager pendant un moment à travers la vie des membres du Bauhaus.

Mercredi 25 janvier 2017 de 18:30 à 18:30 Réserver

L’école SUR : l’esprit du Bauhaus en Slovaquie

Fondée en 1928 à Bratislava, l’école d’arts appliqués SUR s’imposa rapidement comme le point de convergence des efforts de modernisation de la Slovaquie et de son inscription dans le contexte artistique européen. Au début des années 1930, lorsque le Bauhaus de Dessau affrontait les animosités politiques, l’école SUR se construisait à l’image de cette institution progressiste, reprenant à son compte bien des idées et des méthodes développées par les principaux acteurs de l’avant-garde internationale, dont plusieurs furent invités à enseigner à Bratislava. Son rayonnement dans l’espace de l’Europe centrale semblait particulièrement prometteur jusqu’à l’année fatale 1939 où elle fut, à son tour, contrainte de fermer ses portes. Il fallait alors attendre près d’un demi-siècle pour que les recherches sur son action, ses professeurs et ses élèves puissent reprendre en toute liberté, avec la difficulté de reconstruire la mosaïque à partir de bribes d’archives pour la plupart dispersées, voire disparues. L’école SUR constitue le chapitre fondamental de l’histoire de l’art moderne en Slovaquie et c’est à ce titre qu’elle fait l’objet de recherches engagées activement par le Musée du Design à Bratislava.

Avec Sonia de Puineuf, Docteur en Histoire de l’art, chercheuse en histoire du design graphique, collaboratrice du Musée du Design à Bratislava pour l’exposition consacrée à l’école SUR prévue en 2018.

Mercredi 1er février 2017 de 18:30 à 20:00 Réserver

Les rendez-vous du papier peint : Paul Balin, manufacturier de papiers peints, chassé-croisés du trompe-l’œil au réel

Avec la participation de Wivine Wailliez, conservateur-restaurateur, Département Conservation, Institut Royal du Patrimoine Artistique, Bruxelles, Anne-Laure Carré, ingénieur de recherche, responsable des collections Matériaux au Musée des Arts et Métiers, Paris et Véronique de La Hougue, conservateur en chef du département Papiers des Peints des Arts décoratifs.

Jeudi 2 février 2017 de 18:30 à 20:00 Réserver

Collectionner l’art brut : Jean Dubuffet et Alain Bourbonnais

À l’occasion de la récente publication chez Albin Michel de la correspondance de 1971 à 1984 entre Jean Dubuffet et le fondateur de la Fabuloserie, Alain Bourbonnais, Déborah Couette évoquera le rôle que l’inventeur de l’Art Brut a joué dans l’apparition d’une nouvelle génération de découvreurs d’auteurs d’hors les normes et l’attention qu’il réserve à l’utilisation de ce terme. Doctorante à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Déborah Couette est responsable de la documentation et des archives de la Fondation Dubuffet.

Mercredi 1er mars 2017 de 18:30 à 18:30 Réserver

Le goût pour le XVIIIe siècle dans les arts décoratifs français du XIXe siècle : Nostalgie pour le vieux Sèvres [4/6]

• « Un premier néo-Louis XVI ? L’étonnant corpus des meubles à plaques de porcelaine de Louis-Francois Bellangé sous la Restauration », par Sylvain Cordier, conservateur des arts décoratifs anciens, musée des Beaux-Arts de Montréal et Marie-Laure de Rochebrune, conservateur en chef du patrimoine, château de Versailles
• « Sèvres dans le miroir, reproduire et réinterpréter son patrimoine », par Virginie Desrante, conservatrice du patrimoine, collections de porcelaine européenne XVIIIe-XIXe siècles, Cité de la céramique, Sèvres & Limoges
• « Les lignes rocaille de la porcelaine dite de Paris », par Audrey Gay-Mazuel, conservateur du patrimoine, département XIXe, musée des Arts décoratifs

Mercredi 8 mars 2017 de 18:30 à 20:30 Réserver

Amour, gloire et beauté. Peintures de la Renaissance florentine du musée des Arts décoratifs de Paris

Le musée des Arts décoratifs conserve un fonds méconnu de chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne. Matteo Gianeselli, docteur en histoire de l’art, chef de projet autour du cardinal Fesch (Palais Fesch-musée des Beaux-Arts, Ajaccio), se propose d’évoquer la redécouverte du « Portrait de femme » de Giuliano Bugiardini qui, entre les grands modèles de Raphaël et la Joconde de Léonard de Vinci, rappelle combien la peinture jouait alors un rôle fondamental dans les rites courtois de la Renaissance. D’autres tableaux de la Renaissance issus des collections du musée seront convoqués : ces peintures, illustrant les pratiques sociales et le décor domestique des riches familles florentines, permettent de pénétrer l’intimité des plus puissants commanditaires de l’époque, ainsi que celle des ateliers les plus prestigieux.

Mercredi 22 mars 2017 de 18:30 à 20:00 Réserver

Les rendez-vous graphiques : Aria Kasaei

Dans le cadre de l’exposition « Design graphique : Les dernières acquisitions du musée des Arts décoratifs », Aria Kasaei, du Studio Kargah implanté à Téhéran, sera l’invité des RDV Graphiques.

Jeudi 30 mars 2017 de 18:30 à 20:00 Réserver

Les rendez-vous du papier peint : "Fêtes Publiques Parisiennes"

Paris et les Champs-Elysées sont à l’honneur dans les « Fêtes Publiques Parisiennes », papier peint panoramique de la manufacture Velay, relatant très précisément la Fête du roi sous la Deuxième Restauration. Par Véronique de la Hougue, conservateur en chef du département Papiers des peints des Arts décoratifs et Jean Pirou, propriétaire d’un rare exemplaire d’origine, toujours en place, décrit par Charles Blanc dans sa Grammaire des Arts décoratifs de 1881.

Mercredi 19 avril 2017 de 18:30 à 20:00 Réserver

Les rendez-vous graphiques

Mercredi 26 avril 2017 de 18:30 à 20:00 Réserver

Le goût pour le XVIIIe siècle dans les arts décoratifs français du XIXe siècle : Le goût pour l’orfèvrerie et la bijouterie du XVIIIe siècle [5/6]

• « Le baron Pichon, collectionneur d’orfèvrerie », par Catherine Gougeon, chargée d’études documentaires, département des Objets d’art du Louvre
• « Le néo-XVIIIe chez Christofle », par Anne Gros, responsable du musée et des archives Christofle et Yves Carlier, conservateur général, département de la gestion des collections, château de Versailles
• « Quand les bijoutiers du XIXe siècle réinventent le bijou du XVIIIe siècle », par Évelyne Possemé, conservateur en chef, département Art nouveau-Art déco et Bijoux, musée des Arts décoratifs

Mercredi 3 mai 2017 de 18:30 à 20:30 Réserver

Le goût pour le XVIIIe siècle dans les arts décoratifs français du XIXe siècle : Tissus Pompadour et robes Watteau [6/6]

• « Du genre »Pompadour« au drapé à la reine : relectures du XVIIIe siècle par les tapissiers décorateurs du XIXe siècle », par Laure Chabanne, conservateur en chef du patrimoine, musées du Second Empire, Palais de Compiègne
• « Entre citation et interprétation, le XVIIIe siècle dans le textile d’ameublement du Second Empire à 1900 », par Marie-Amélie Tharaud, conservateur du patrimoine responsable des textiles d’ameublement, Mobilier national
• « Robes Watteau, habits Louis XV et fichus Marie-Antoinette... Nostalgie pour une période regrettée dans la mode au XIXe siècle (1832-1904) », par Alexandra Bosc, conservatrice du patrimoine, département XIXe, Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Mercredi 14 juin 2017 de 18:30 à 20:30 Réserver

Informations

Les Arts Décoratifs - salle de conférences
111, rue de Rivoli
75001 Paris

Plan d’accès


• Information jusqu’à la veille de la séance uniquement par courriel : conference@lesartsdecoratifs.fr

Tarifs / réservation

Tarifs des conférences
Plein tarif : 5 €
Amis des Arts Décoratifs : 4 €
Étudiants : 2 €


• Réservation en ligne en cliquant sur le bouton « Acheter » situé sous chaque conférence
• Achat possible le jour même en fonction des places disponibles

Téléchargez le programme

Programme des conférences
Janvier / avril 2017
PDF - 1.1 Mo

Privatisations

Alexandra Balme, responsable
Tél. : +33 (0)1 44 55 58 82

Laëtitia Charruault, assistante
Tél. : +33 (0)1 44 55 58 50

Courriel : privatisations@lesartsdecoratifs.fr

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50