Conférences

Bauhaus & films (1)

L’idée qu’un « cinéma du Bauhaus » n’existe pas est encore aujourd’hui très répandue. Pourtant, le film jouissait d’un énorme prestige dans la théorie et les ambitions du Bauhaus, surtout chez László Moholy-Nagy et Walter Gropius qui avaient tenté, en vain, d’installer un studio de cinéma au sein de l’école. Il existe néanmoins un corpus de films assez important, réalisé par les professeurs et les étudiants. Trois types de films se distinguent : les films d’architecture reformée, les documentaires sociaux et les films abstraits. Thomas Tode présente ce cinéma du « Bauhaus » en illustrant son propos par de nombreux extraits de films lors de deux séances avec une programmation différente.   Thomas Tode est chercheur et cinéaste. Il collabore avec la Cinémathèque de Hambourg et a assuré le commissariat de diverses expositions comme « Bauhaus in Aktion » (Dessau 2009). Il a publié "Bauhaus & film" (Vienne, 2011).

Mercredi 22 février 2017 : Neues Wohnen (Haus Gropius) (Richard Paulick, 1926/28, 21’) ; Das Wachstum der Kristalle (Emelka, 1924, 4’) ; Nurmi, der schnellste Läufer der Welt (1926, 3’) ; Wo wohnen alte Leute ? (Ella Bergmann-Michel 1931, 13’) ; Alter Hafen in Marseille (Laszló Moholy-Nagy, 1929/32, 9’) ; Komposition I/1922 (Werner Graeff, 1922/77, 2’) ; Komposition II/1922 (Werner Graeff, 1922/59, 3’) ; Schwarz : Weiß / Weiß : Schwarz (Kurt Kranz, 1929-30/72, 2’) ; Der heroische Pfeil (Kurt Kranz, 1929-30/72, 5’) ; Reflektorische Lichtspiele (Ludwig Hirschfeld-Mack, 1923/2000, 14’)

Mercredi 22 février 2017 de 18:30 à 20:30 Réserver

Bauhaus & films (2)

L’idée qu’un « cinéma du Bauhaus » n’existe pas est encore aujourd’hui très répandue. Pourtant, le film jouissait d’un énorme prestige dans la théorie et les ambitions du Bauhaus, surtout chez László Moholy-Nagy et Walter Gropius qui avaient tenté, en vain, d’installer un studio de cinéma au sein de l’école. Il existe néanmoins un corpus de films assez important, réalisé par les professeurs et les étudiants. Trois types de films se distinguent : les films d’architecture reformée, les documentaires sociaux et les films abstraits. Thomas Tode présente ce cinéma du « Bauhaus » en illustrant son propos par de nombreux extraits de films lors de deux séances avec une programmation différente.

Thomas Tode est chercheur et cinéaste. Il collabore avec la Cinémathèque de Hambourg et a assuré le commissariat de diverses expositions comme « Bauhaus in Aktion » (Dessau 2009). Il a publié "Bauhaus & film" (Vienne, 2011).

Jeudi 23 février 2017 : Das Bauhaus Dessau und seine Bauweise (Richard Paulick, 1926/28, 13’) ; Berliner Stilleben (Laszló Moholy-Nagy, 1931/32, 9’) ; Fliegende Händler (Ella Bergmann-Michel, 1932, 21’) ; Ein Lichtspiel schwarz-weiß-grau (Laszló Moholy-Nagy, 1930/32, 5’) ; Flächen, perpelleristisch (Heinrich Brocksieper, 1927-30, 2’) ; Ente (Heinrich Brocksieper, 1927-30, 2’) ; Näherin (Heinrich Brocksieper, 1927-30, 2’) ; Reflektorische Farblichtspiele (Kurt Schwerdtfeger et Rudolf Jüdes, 1922/67, 17’)

Jeudi 23 février 2017 de 18:30 à 20:30 Réserver

Collectionner l’art brut : Jean Dubuffet et Alain Bourbonnais

À l’occasion de la récente publication chez Albin Michel de la correspondance de 1971 à 1984 entre Jean Dubuffet et le fondateur de la Fabuloserie, Alain Bourbonnais, Déborah Couette évoquera le rôle que l’inventeur de l’Art Brut a joué dans l’apparition d’une nouvelle génération de découvreurs d’auteurs d’hors les normes et l’attention qu’il réserve à l’utilisation de ce terme. Doctorante à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Déborah Couette est responsable de la documentation et des archives de la Fondation Dubuffet.

Mercredi 1er mars 2017 de 18:30 à 18:30 Réserver

Le goût pour le XVIIIe siècle dans les arts décoratifs français du XIXe siècle : Nostalgie pour le vieux Sèvres [4/6]

• « Un premier néo-Louis XVI ? L’étonnant corpus des meubles à plaques de porcelaine de Louis-Francois Bellangé sous la Restauration », par Sylvain Cordier, conservateur des arts décoratifs anciens, musée des Beaux-Arts de Montréal et Marie-Laure de Rochebrune, conservateur en chef du patrimoine, château de Versailles
• « Sèvres dans le miroir, reproduire et réinterpréter son patrimoine », par Virginie Desrante, conservatrice du patrimoine, collections de porcelaine européenne XVIIIe-XIXe siècles, Cité de la céramique, Sèvres & Limoges
• « Les lignes rocaille de la porcelaine dite de Paris », par Audrey Gay-Mazuel, conservateur du patrimoine, département XIXe, musée des Arts décoratifs

Mercredi 8 mars 2017 de 18:30 à 20:30 Réserver

Amour, gloire et beauté. Peintures de la Renaissance florentine du musée des Arts décoratifs de Paris

Le musée des Arts décoratifs conserve un fonds méconnu de chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne. Matteo Gianeselli, docteur en histoire de l’art, chef de projet autour du cardinal Fesch (Palais Fesch-musée des Beaux-Arts, Ajaccio), se propose d’évoquer la redécouverte du « Portrait de femme » de Giuliano Bugiardini qui, entre les grands modèles de Raphaël et la Joconde de Léonard de Vinci, rappelle combien la peinture jouait alors un rôle fondamental dans les rites courtois de la Renaissance. D’autres tableaux de la Renaissance issus des collections du musée seront convoqués : ces peintures, illustrant les pratiques sociales et le décor domestique des riches familles florentines, permettent de pénétrer l’intimité des plus puissants commanditaires de l’époque, ainsi que celle des ateliers les plus prestigieux.

Mercredi 22 mars 2017 de 18:30 à 20:00 Réserver

Les rendez-vous graphiques : Aria Kasaei

Dans le cadre de l’exposition « Design graphique : Les dernières acquisitions du musée des Arts décoratifs », Aria Kasaei, du Studio Kargah implanté à Téhéran, sera l’invité des RDV Graphiques.

Jeudi 30 mars 2017 de 18:30 à 20:00 Réserver

Les rendez-vous du papier peint : "Fêtes Publiques Parisiennes"

Paris et les Champs-Elysées sont à l’honneur dans les « Fêtes Publiques Parisiennes », papier peint panoramique de la manufacture Velay, relatant très précisément la Fête du roi sous la Deuxième Restauration. Par Véronique de la Hougue, conservateur en chef du département Papiers des peints des Arts décoratifs et Jean Pirou, propriétaire d’un rare exemplaire d’origine, toujours en place, décrit par Charles Blanc dans sa Grammaire des Arts décoratifs de 1881.

Mercredi 19 avril 2017 de 18:30 à 20:00 Réserver

Les rendez-vous graphiques

Mercredi 26 avril 2017 de 18:30 à 20:00 Réserver

Le goût pour le XVIIIe siècle dans les arts décoratifs français du XIXe siècle : Le goût pour l’orfèvrerie et la bijouterie du XVIIIe siècle [5/6]

• « Le baron Pichon, collectionneur d’orfèvrerie », par Catherine Gougeon, chargée d’études documentaires, département des Objets d’art du Louvre
• « Le néo-XVIIIe chez Christofle », par Anne Gros, responsable du musée et des archives Christofle et Yves Carlier, conservateur général, département de la gestion des collections, château de Versailles
• « Quand les bijoutiers du XIXe siècle réinventent le bijou du XVIIIe siècle », par Évelyne Possemé, conservateur en chef, département Art nouveau-Art déco et Bijoux, musée des Arts décoratifs

Mercredi 3 mai 2017 de 18:30 à 20:30 Réserver

Le goût pour le XVIIIe siècle dans les arts décoratifs français du XIXe siècle : Tissus Pompadour et robes Watteau [6/6]

• « Du genre »Pompadour« au drapé à la reine : relectures du XVIIIe siècle par les tapissiers décorateurs du XIXe siècle », par Laure Chabanne, conservateur en chef du patrimoine, musées du Second Empire, Palais de Compiègne
• « Entre citation et interprétation, le XVIIIe siècle dans le textile d’ameublement du Second Empire à 1900 », par Marie-Amélie Tharaud, conservateur du patrimoine responsable des textiles d’ameublement, Mobilier national
• « Robes Watteau, habits Louis XV et fichus Marie-Antoinette... Nostalgie pour une période regrettée dans la mode au XIXe siècle (1832-1904) », par Alexandra Bosc, conservatrice du patrimoine, département XIXe, Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Mercredi 14 juin 2017 de 18:30 à 20:30 Réserver

Informations

Les Arts Décoratifs - salle de conférences
111, rue de Rivoli
75001 Paris

Plan d’accès


• Information jusqu’à la veille de la séance uniquement par courriel : conference@lesartsdecoratifs.fr

Tarifs / réservation

Tarifs des conférences
Plein tarif : 5 €
Amis des Arts Décoratifs : 4 €
Étudiants : 2 €


• Réservation en ligne en cliquant sur le bouton « Acheter » situé sous chaque conférence
• Achat possible le jour même en fonction des places disponibles

Téléchargez le programme

Programme des conférences
Janvier / avril 2017
PDF - 1.1 Mo

Privatisations

Alexandra Balme, responsable
Tél. : +33 (0)1 44 55 58 82

Laëtitia Charruault, assistante
Tél. : +33 (0)1 44 55 58 50

Courriel : privatisations@lesartsdecoratifs.fr

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50