Conférences

Les parfums Dior : sept décennies de créativité

Une balade olfactive de 1947 à 2017. La conférence dédiée à Christian Dior Parfums permettra à chacun de sentir et découvrir les coulisses des fragrances Christian Dior les plus emblématiques et de resituer ces œuvres olfactives dans le contexte social et esthétique de leur époque.   Christian Dior se considérait autant couturier que parfumeur. Avec le parfum Miss Dior diffusé le jour de son premier défilé en 1947, le couturier a intégré à ses parfums l’ensemble des codes décoratifs de sa maison de couture. Les parfums Diorama, Eau Fraîche et Diorissimo deviennent les « finishing touch » des créations haute couture et porteront très haut la définition du luxe selon Christian Dior.   Fort de cet héritage, Christian Dior Parfums poursuit la même énergie créative avec Eau Sauvage, Diorella, Poison, J’adore, Fahrenheit, Dior Homme ou plus encore la Collection Maison Christian Dior sont les grands jalons de cette histoire riche en succès.   Avec Frédéric Bourdelier, Directeur de Culture de Marque and Héritage de la maison Christian Dior Parfums et Vincent Leret, Chargé du Patrimoine et des Collections Christian Dior Parfums.

Jeudi 14 décembre 2017 de 18:30 à 20:00 Réserver

Questions de style : Un portefeuille d’ornements [3/5]

« Odiot et Biennais, étude comparée de l’ornement antique », Audrey Gay-Mazuel, conservateur du patrimoine, Musée des Arts décoratifs, Département XIXe siècle et Anne Dion-Tenenbaum, conservateur général du patrimoine, Musée du Louvre, Département des Objets d’art ; « Le modèle antique dans les productions du bronzier Pierre-Maximilien Delafontaine (vers 1775-1860) », Mathilde Vauquelin, élève de l’École du Louvre ; « Les bronzes des meubles Jacob, un regard sur l’Antiquité », Jean-Pierre Samoyault, conservateur général honoraire du patrimoine.

Après avoir étudié la redécouverte et le goût pour la Renaissance puis le XVIIIe siècle, le séminaire organisé par Les Arts Décoratifs et le musée du Louvre aborde en 2017-2018 la place de l’Antiquité dans les arts décoratifs français du XIXe siècle. Il s’agit d’interroger le regard que porte le XIXe siècle sur celui qui l’a précédé et de définir une chronologie précise des mouvements de création, de réappropriation et de migration des formes, des motifs et des typologies qui irriguent tous les domaines des arts décoratifs. Structuré en cinq séances, ce séminaire confrontera des spécialistes du XIXe siècle et l’Antiquité afin de décomposer les mécanismes de formation de cet historicisme.

Mercredi 7 février 2018 de 18:30 à 20:00 Réserver

Questions de style : Vases étrusques et sièges curules, les formes antiques [4/5]

« Déclinaisons du vase antique au XIXe siècle », Odile Cavalier, conservateur en chef du patrimoine, musée Calvet, Avignon ; « Lampes « argonaute » et théières « pestum », l’Antique revisité de la manufacture de Sèvres », Virginie Desrante, conservateur du patrimoine, Service des musées de France, Anaïs Boucher, conservateur du patrimoine, Musée d’archéologie nationale Saint-Germain-en-Laye ; « L’influence des modèles antiques pour les sièges à dossier ajouré », Yves Carlier, conservateur général du patrimoine, musée national du château de Versailles.

Après avoir étudié la redécouverte et le goût pour la Renaissance puis le XVIIIe siècle, le séminaire organisé par Les Arts Décoratifs et le musée du Louvre aborde en 2017-2018 la place de l’Antiquité dans les arts décoratifs français du XIXe siècle. Il s’agit d’interroger le regard que porte le XIXe siècle sur celui qui l’a précédé et de définir une chronologie précise des mouvements de création, de réappropriation et de migration des formes, des motifs et des typologies qui irriguent tous les domaines des arts décoratifs. Structuré en cinq séances, ce séminaire confrontera des spécialistes du XIXe siècle et l’Antiquité afin de décomposer les mécanismes de formation de cet historicisme.

Mercredi 4 avril 2018 de 18:30 à 20:00 Réserver

Questions de style : Le néo-grec [5/5]

« Un nouveau regard sur l’Antiquité : le décor néo-grec », Olivier Gabet, directeur du musée des Arts décoratifs ; « Sèvres, terre fertile de l’art néo-grec », Sébastien Quéquet, chargé des programmes culturels, Musée des Arts décoratifs ; « Des Grecs "modernes" : les sculpteurs et les fabricants dans le bronze d’ameublement au XIXe siècle », Sabine Lubliner-Mattatia, docteur en histoire de l’art.

Après avoir étudié la redécouverte et le goût pour la Renaissance puis le XVIIIe siècle, le séminaire organisé par Les Arts Décoratifs et le musée du Louvre aborde en 2017-2018 la place de l’Antiquité dans les arts décoratifs français du XIXe siècle. Il s’agit d’interroger le regard que porte le XIXe siècle sur celui qui l’a précédé et de définir une chronologie précise des mouvements de création, de réappropriation et de migration des formes, des motifs et des typologies qui irriguent tous les domaines des arts décoratifs. Structuré en cinq séances, ce séminaire confrontera des spécialistes du XIXe siècle et l’Antiquité afin de décomposer les mécanismes de formation de cet historicisme.

Mercredi 6 juin 2018 de 18:30 à 20:00 Réserver

Informations

Les Arts Décoratifs - salle de conférences
111, rue de Rivoli
75001 Paris

Plan d’accès


• Information jusqu’à la veille de la séance uniquement par courriel : conference@lesartsdecoratifs.fr

Tarifs / réservation

Tarifs des conférences
Plein tarif : 5 €
Amis des Arts Décoratifs : 4 €
Étudiants : 2 €


• Réservation en ligne en cliquant sur le bouton « Acheter » situé sous chaque conférence
• Achat possible le jour même en fonction des places disponibles

Téléchargez le programme

Programme des conférences
Septembre / décembre 2017
PDF - 683.8 ko

Privatisations

Alexandra Balme, responsable
Tél. : +33 (0)1 44 55 58 82

Laëtitia Charruault, assistante
Tél. : +33 (0)1 44 55 58 50

Courriel : privatisations@lesartsdecoratifs.fr

Les Arts Décoratifs, 107, rue de Rivoli, 75001 Paris
tél. : +33 (0)1 44 55 57 50