accueil - De la réclame à la publicité 1920-1950
retour à la liste

George Barbier

(1882-1932)

 

Peintre et illustrateur, cet élève de J. P. Laurens aux Beaux-Arts exposa au Salon des humoristes de 1910 sous le nom d'Edouard William. L'année suivante, on le trouve à la galerie Boutet de Monvel. De 1912 à sa mort, il figura régulièrement au Salon des artistes décorateurs.

Il travailla en premier lieu pour des journaux satiriques tels que Le Rire ou La Baïonnette puis pour des revues de mode : La Gazette du bon ton, à laquelle il livra non seulement des dessins mais aussi des textes, le Jardin des dames et des modes, Modes et manières d'aujourd'hui, les Feuillets d'art, Fémina, Vogue, Comoedia illustré.

Il créa en outre de nombreux décors et costumes pour le music-hall, le théâtre ou le cinéma. On lui doit, par exemple, les costumes de Rudolph Valentino dans le film Monsieur Beaucaire. Il illustra des catalogues publicitaires et de nombreux livres. Citons Baudelaire; Th. Gautier, P. Louÿs, Musset, Verlaine.

L'influence des vases peints antiques, des miniatures indiennes ou même d'Aubrey Beardsley marqua profondément son style précis et élégant, typique de la facture Art déco.