accueil - De la réclame à la Publicité 1920-1950
Hemjic (Marcel Jacques, dit) Vêtemnts. Trousseaux pour hommes et enfants, 1925-1930.
Jean Cocteau, Du 28 mars au 29 avril, Le théâtre de la Mode, 1945.
Umberto Brunelleschi, Grands magasins Dufayel. Palais de la Nouveauté, 1925.
Pierre Fabre, Musée Galliera. Les métaux dans l'art, 1932.
 
Jean Carlu, Grandes fêtes de Paris. Du 17 juin au 8 juillet, 1934.

Mode populaire et mode spectacle


Spectacles à la mode, spectacle de la mode

Changement de rythmes
La mode "une épidémie foudroyante" selon Jean Cocteau.
L'étalage, nouveau spectacle de la rue.

La mode Art déco s’inscrit dans un kaléidoscope de nouveautés : être à la mode n’est pas seulement une question d’apparence, c’est un mode de vie. Une minorité découvre le jazz, applaudit les Ballets suédois, s’extasie ou critique les artistes-décorateurs, les musiciens, les écrivains avant-gardistes, se presse au Théâtre des Champs Elysées ou à Montparnasse.

La mode lance des vedettes et des célébrités lancent des modes.

Les Russes hument toujours l’air de la modernité, Mistinguett affronte l’engouement pour la Revue Nègre, le cinéma de Marcel l’Herbier met en scène le décor de l’Exposition de 1925. Celle-ci a rendu ses lettres de noblesse aux arts appliqués et a signé une sorte de charte artistique.

On épure les formes, on proclame le fonctionnel.

La mode ne s’est pas véritablement démocratisée. Paul Poiret s’en explique dans la Gazette du bon ton en 1920:

« Elle est par nature aristocratique et, par caractère, un peu distante. C’est sa coquetterie de ne se laisser approcher que par un petit nombre d’adorateurs et de retarder le moment où elle se livre à la foule ».

Cette foule, essentiellement féminine, rêve des modèles aperçus sur les affiches, les catalogues et les revues spécialisées illustrées par un petit groupe d’artistes qui puisent leur inspiration dans les lieux élégants. Elle se console en visitant les grands magasins, cercle ouvert à tous, vrai théâtre populaire où chacun est acteur et spectateur.

 pour en savoir plus
La Revue Nègre
Mistinguett (1875-1956)