LES COURANTS ARTISTIQUES DE LA PUBLICITÉ À TRAVERS L'IMAGE DE LA FEMME

Peintres, illustrateurs, caricaturistes, décorateurs écrivent quelques unes des belles pages de l'histoire de l'affiche. La synthèse des arts de la fin du siècle constitue un moment unique dans l'histoire de l'affiche, un véritable âge d'or.

Par le foisonnement de leurs créations Grasset, Mucha, Orazi à la fois décorateurs, illustrateurs, théoriciens et affichistes, les maîtres de l'Art Nouveau illustrent cette richesse et cette diversité.


L'attrait pour la lithographie et pour un nouveau moyen de diffusion de l'art en dehors des salons permettant " d'élever le goût du public ", " de frapper la foule en gardant un cachet artistique ", font des affiches des peintres nabis, symbolistes des œuvres qui s'inscrivent pleinement dans leurs recherches.
Les peintres Manet, Toulouse-Lautrec, Bonnard, Vallotton, Puvis de Chavannes, Maurice Denis, Steinlen, Villon s'intéressent à l'affiche.


Les caricaturistes (Willette, Jossot, Roubille, Grün, Guillaume, Cappiello …) y mettent en pratique leur art du raccourci .

Une nouvelle catégorie d'artistes apparaît, les " affichistes " dont le plus brillant représentant est Jules Chéret. Chacun a sa spécialité (spectacle, tourisme, parfum…) selon son style.

Femmes de papier, pas seulement

Ethérées et contemplatives pour Mucha, sensuelles tentatrices chez Pal, coquines " chérettes ", les femmes constituent le vecteur essentiel du désir.

Femme objet offerte pour les Cycles Gladiator ou motif décoratif pour La Maison Moderne, neuf affiches sur dix les mettent en scène pour promouvoir les produits les plus variés.
Tantôt actrice célébrissime( Sarah Bernhardt) ou blanchisseuse (Gervaise), japonaise (Delettrez) ou parisienne (Géraudel), elles illustrent la richesse et la variété de l'imaginaire véhiculé par ces portraits.

Les stars naissent au XIXe : elles transcendent les limites de l'humain par leur art dont la virtuosité incarne la perfection. Sarah Bernhardt sans conteste la plus grande, médiatisée internationalement, devient un nom et une image recherchée des annonceurs dont elle valorise le produit, l 'enrichissant de sa notoriété.

La publicité joue sur tous les registres des célébrités, du café-concert à l'Opéra : Yvette Guilbert, Otéro, Cléo de Mérode sont des modèles très prisés.

L'art japonais, à la mode par la diffusion massive d'estampes popularise l'image exotique de la " geisha ", dont on retrouve dans la publicité des versions occidentalisées.

 

Alfred Choubrac

Georges de Feure (Van Sluijters, Joseph dit) (vers 1895)

Pal (Jean de Paléologue, dit) (vers 1895)

Anonyme ( entre 1890 et 1891)

Anonyme (1872)

Carlos Schwabe (1892)

J. Proust

Alfred Choubrac

Eugène Grasset (1892)

Jules-Alexandre Grün (1898)