La France comble son retard

1952 - Les investissements publicitaires retrouvent leur niveau de 1938.
1ère Semaine mondiale de la publicité à la Sorbonne


1955 - Lancement d’Europe n°1 sous la direction de Louis Merlin
Les maillots des coureurs du Tour de France portent de la publicité

slogan 1955
"Shell que j’aime"
"Pour moi garçon Pschitt citron. Pour toi mon ange Pschitt orange"


1956 - Moulinex libère la femme
- Création du Centre d’études des supports de publicité (CESP) pour la connaissance des audiences et de l’Institut de recherches et d’études publicitaires (IREP).
- Impact des théoriciens de la publicité américaine. Traductions de La persuasion clandestine de Vance Packard (analyse psycho-sociologique de la motivation d’achat) et en 1961 de La stratégie du désir d’Ernst Dichter. Les études de motivations visent à découvrir les facteurs inconscients de l’acte d’achat afin d’adapter le message qui transformera le produit en objet de désir.


1958 - Début des cadeaux Bonux
A partir des années 60 le media planning devient scientifique grâce aux chiffres du CESP

slogan Années 60 :
"Mettez un tigre dans votre moteur (Esso)"


1962 - Promotion commune des chaussettes Stemm et des Chaussettes noires le groupe de rock d’Eddy Mitchell


1965 - Jean Lecanuet est le premier homme politique à confier sa campagne pour les présidentielles au publicitaire Michel Bongrand

slogan 1966
"Zut un rhume chic un Kleenex"

"Treets fond dans la bouche pas dans la main"

slogan 1967
"Qui boit Vabé va bien"
"Mini Mir Mini prix mais il fait le maximum"


1968 - Premiers spots publicitaires télévisés sur la 1ère chaîne. Création de la Régie française de publicité

slogan 1968
"La chienlit c’est lui"


1969 - Création de l’agence Roux Séguéla


1970 - La pub TV représente 6,5% des investissements publicitaires et 25 % des recettes de la chaîne, la radio 4,5% , la presse 43,6%, l’affiche 5,9%, le cinéma 0,6%.
Création du slogan "un Mars et ça repart"
Les dépenses publicitaires sont multipliées par 5 entre 1950 et 1970