Présentation

« La Samaritaine et le Pont-Neuf » signée Nicolas-Jean-Baptiste Raguenet et datée 1755 (détail)

Huile sur toile
Inv. CAM 570
© Les Arts Décoratifs

Ce tableau, dont une autre version, conservée au musée Carnavalet, est actuellement présentée au musée des Arts décoratifs, donne un aperçu d’un aspect de la vie parisienne, de ses embarras et des différents moyens de transport existants au milieu du XVIIIe siècle. Deux berlines aux roues peintes en rouge se croisent tandis qu’au premier plan, s’avance une vinaigrette ou brouette de louage ; chaise à deux roues tirée par un porteur à pied, c’était un service public de transport. Paris occupait en effet, la première place pour la fabrication de voitures, fournissant la plupart des cours européennes et des aristocrates. Les mérites et les talents des peintres-vernisseurs étaient grands et leurs créations aux sujets variés étaient comparées à de véritables tableaux de maître. Les métiers qui concouraient à la fabrication des voitures : carrossiers, vernisseurs et selliers, étaient regroupés au Faubourg Saint-Denis, les Martin jouèrent un rôle considérable.

Au musée des Arts décoratifs, à l’occasion de l’exposition « Les secrets de la laque française. Le vernis Martin », différents moyens de transport, notamment une berline commandée à Paris par la cour du Portugal, des traîneaux et des chaises à porteurs seront présentés exceptionnellement dans la nef.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50