Diaporama

Suivant Précédent
Fruits de terre

Jean Dubuffet (1901-1985)
France, 1960
Papier mâché, pâte vinylique
Don de l’artiste, 1968, inv. 41463
© Les Arts Décoratifs / Photo : Jean Tholance

Jean Dubuffet offre en 1967 au musée une partie de son oeuvre réalisée entre 1942 et 1967. L’artiste travaille par série et expérimentation. Après les portraits prototypes du genre humain, il s’intéresse aux éléments minéraux et végétaux et s’engage dans une « célébration du sol ». En rupture avec les conventions, il développe des techniques propres et ses oeuvres sont constituées de substances organiques et végétales. Les Tableaux d’assemblage de 1957 montrent des fragments de sol de chemins, tandis que les Topographies, texturologies, matériologies (1957-1961) utilisent le découpage et le collage pour exprimer l’humus ou le minéral en mutation. « Ma prédilection ne va pas à des sols pittoresques, luxueusement ravinés ou historiés ; je n’ai pas le goût des choses exceptionnelles ; c’est de banalité que je suis avide. La chaussée la plus dénuée de tout accident et de toute particularité ; n’importe quel plancher sale ou terre nue poussiéreuse, auxquels nul n’aurait l’idée de porter son regard, délibérément du moins, sont pour moi nappes d’ivresse et de jubilation » (extrait de L’Homme du commun à l’ouvrage). De façon très littérale, il élimine donc tout côté pittoresque du paysage pour se concentrer sur le sol comme substance.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50