Les 2D sont pipées

Précédent
Armoire surréaliste

Marcel Jean (1900-1993)
France, 1941
Bois peint verni
Legs Marcel Jean, 1994, inv. 994.23.1
© Les Arts Décoratifs / Photo : Jean Tholance

Le peintre Marcel Jean réalise en 1941, à Budapest où il a fui pendant la guerre, des meubles, dont l’Arbre à tiroirs ou l’Armoire surréaliste. Ce dernier témoigne de l’influence des surréalistes qu’il a rencontrés en 1933. Proche de ce milieu, Marcel Jean sera un des premiers historiens de ce mouvement et écrira en 1959 une Histoire de la peinture surréaliste. Le monde de l’objet va beaucoup intéresser les surréalistes. Dans sa Tasse en fourrure, Meret Oppenheim détourne l’objet courant de son usage trivial pour en faire le support de rêves ou de fantasmes. Dans son célèbre Visage de Mae West, Dalí transforme le visage en décor de salon. Ici, Marcel Jean prend le prétexte d’une armoire pour en faire un objet insolite et onirique. Chaque porte est ornée de vantaux et tiroirs à ouvertures multiples dans l’embrasure desquels s’ouvre un paysage immobile.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50