À la manière de

Suivant Précédent
Fauteuil

Attribué à Gabriel Viardot (1830-1906)
France, vers 1880
Aulne teinté, sculpté et incrusté de nacre
Ancienne collection Zoï, dation en paiement, 2006, inv. 2006.105.1.1
© Les Arts Décoratifs / Photo : Jean Tholance

L’ébéniste Gabriel Viardot, récemment redécouvert, se distingue aisément par les dragons dont il orne ses oeuvres et qui constituent une sorte de signature. Il se spécialise dans la production de meubles très marqués par l’esthétique de la Chine et du Japon, auxquels il emprunte les motifs les plus connus tels que bambous, incrustations de nacre, dragons… Il joue sur le nouveau goût décadent qui marque les intérieurs de cette fin de siècle dominée par les dandys. Les ambiances névrotiques peuplées d’animaux monstrueux décrites par Joris-Karl Huysmans ou Pierre Loti se répandent dans toute la bourgeoisie, comme en témoigne l’importante production de Gabriel Viardot. Ce dernier retravaille les motifs inspirés de l’Extrême- Orient pour les adapter au mode de vie européen. Les motifs chinois et japonais n’ont ici rien de commun avec le japonisme délicat qui annonce l’Art nouveau. Ils servent une toute autre sensibilité : celle de vivre dans un ailleurs étrange et inquiétant qui nourrit les fantasmes les plus divers.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50