Faux-cul

Précédent
Tournure

Toile de coton, métal
Collection UFAC, achat, 1949, inv. UF 49-32-339
© Les Arts Décoratifs / Photo : Jean Tholance

La tournure ou faux-cul est une protubérance artificielle qui caricature la silhouette féminine en accentuant la chute des reins et la finesse de la taille. Elle apparaît timidement vers 1870 pour atteindre des proportions extravagantes dans les années 1880. Sous-vêtement féminin, elle se porte dissimulée sous le jupon et peut prendre la forme d’un simple coussinet, d’une échelle de volants ou d’une structure articulée aussi nommée strapontin. Elle est généralement constituée d’arceaux métalliques simplement gainés ou complètement recouverts de tissu. à l’intérieur, ces arceaux sont reliés entre eux par un système de laçage permettant d’en régler le volume. à la fin du XIXe siècle, l’ampleur des jupes rejetées vers l’arrière en bouillonnés et d’imposant drapés soulignent encore, s’il en était besoin, l’avantageux artifice.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50