Faux-cul

Suivant Précédent
Combinaison-pantalon Heroïc anatomic

Modèle n° 6529
Thierry Mugler, depuis 1974
Collection prêt-à-porter, printemps-été 1986
Gabardine de coton surpiqué, boutons-pression en plastique blanc
Don Reinaldo Cardoso, 2004, inv. 2004.11.8
© Les Arts Décoratifs / Photo : Jean Tholance

Thierry Mugler fonde sa société en 1974 et ouvre à Paris sa première boutique en 1978. Il fait partie de cette nouvelle génération de créateurs qui bouscule les codes établis, propose un prêt-à-porter radicalement différent et provoque un nouvel engouement pour la mode. Dès ses débuts, sa conception du vêtement relève d’un partipris quasi architectural. La coupe nette et structurée confère un style très reconnaissable. Sa formation de danseur classique, avec la discipline qu’elle impose au corps, lui inspire des tenues que l’on qualifie de futuristes et lui donne le sens du spectacle. à partir de 1979, les collections pour homme composent elles aussi avec une silhouette stylisée. Combinaisons sculpturales ou costumes à la carrure exagérée modélisent l’anatomie et accentuent la musculature. L’emploi de matériaux comme le cuir métallisé, la maille stretch ou la flanelle molletonnée et surpiquée affirment ce parti pris et fabrique une stature idéalisée. Cette vision s’inscrit parfaitement dans un contexte où, bien plus qu’au auparavant, l’homme prend soin de son corps et se soucie de son apparence. Lors des défilés-spectacles qui ont fait le renom et l’image de marque de Mugler, les mannequins à l’allure conquérante ou sexy défilent dans des mises en scène théâtrales. Tels des héros sortis de super-productions hollywoodiennes, ils incarnent une mode à mi-chemin entre réalité et fiction.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50