Cousu de fil blanc

Précédent
Sweater

Elsa Schiaparelli (1927-1954)
Paris, collection janvier 1928
Tricot jacquard
Achat, 2005, inv. 2005.39.1
© Les Arts Décoratifs / Photo : Jean Tholance

C’est en 1927 qu’Elsa Schiaparelli ouvre à Paris sa première boutique. Elle y présente des vêtements sport et lance une collection de pulls tricotés à motifs en trompe-l’œil qui connaît un succès international. Les créations qui suivent, toutes empreintes d’un style étrange et décalé, révèlent une vision radicalement différente du vêtement, proche du surréalisme. Les créations emblématiques de la maison de couture, réalisées avec la complicité de Salvador Dalí, sont le reflet d’un univers onirique et irrationnel : tailleurtiroirs, robe imprimée d’un homard ou fameux chapeauchaussure. Elsa Schiaparelli collabore avec de nombreux autres artistes : Jean Cocteau dessine des broderies, Alberto et Diego Giacometti des broches et des boutons en forme de gorgone ou sirène, Elsa Triolet un collieraspirine et Leonor Fini le flacon en forme de tailleur pour le parfum Shocking. Bijoux et accessoires participent de cette même vision ambiguë de la féminité : collier insectes, bottines recouvertes de poils de singe ou gants noirs ornés de griffes or. La collection présentée au moment de l’Exposition internationale du surréalisme en 1938 montre une robe à motifs donnant l’illusion d’une peau de bête déchirée, qui se porte avec un voile de larmes. Entre images symboliques et élégance provocante, Elsa Schiaparelli invente une mode qui va au-delà de la simple réalité du vêtement.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50