Le XX<sup class="typo_exposants">e</sup> siècle : les nouveaux rapports de l'art à l'industrie

Suivant Précédent
Vase

Daum, vers 1923
Verre, soufflé-moulé, doublé, gravé à l’acide
H. 31cm
Dépôt du Fonds National d’Art Contemporain,
Inv. 2038-9, acquis de Daum en 1983
© Les Arts Décoratifs / Jean Tholance

L’usage de la technique des verres à deux couches gravés à l’acide, connue chez Daum depuis la fin du siècle, trouve un nouveau type d’application après la Première Guerre mondiale. On remarque alors de nouvelles associations de couleurs, ici améthyste transparent couvert d’un blanc gris-bleuté opaque, qui n’ont plus de volonté naturaliste.

Un retour aux formes archétypales des vases s’associe à des thèmes purement décoratifs, géométriques, ou comme ici, figuratif et faisant preuve d’un dynamisme graphique très maîtrisé, typique des exercices de stylisation qui se diffusent alors et triompheront lors de l’Exposition de 1925, à Paris.

Les motifs de biches et de végétaux, traités en aplats, sont dégagés sur un fond laissé brut par l’érosion chimique irrégulière de l’acide.

J.L.O.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50