Le XX<sup class="typo_exposants">e</sup> siècle : les nouveaux rapports de l'art à l'industrie

Vase

Daum, vers 1937
Verre soufflé, gravé à l’acide et taillé
H. 30 cm
Dépôt public Mobilier national, 2006
Inv. MOB NAT GML 5513
© Les Arts Décoratifs

Dès les années vingt, la manufacture Daum, ayant réussi le changement de cap qui lui permet de se dégager de l’Art Nouveau finissant, inscrit ses nouvelles recherches dans un courant dont la source n’est plus nancéienne, mais parisienne et internationale. Elle est, par exemple, la seule manufacture à avoir développé les possibilités d’édition dérivées des recherches solitaires de Maurice Marinot comme son invention de la gravure à l’acide en profondeur. Cette pièce à la masse puissante, en verre translucide jaune, est un bel exemple des effets provoqués par les attaques successives et nombreuses du verre plongé dans des bains d’acide. Un réseau régulier de motifs entrelacés et de cabochons rythme régulièrement la surface de ce vase qui, par une sobriété qui ne renonce pas à la richesse de l’ornement et, par ses proportions monumentales, s’inscrit bien dans la veine néo-classique du décor d’intérieur fortement présent dans la section française de l’Exposition Internationale qui se tient à Paris en 1937.

J.L.O

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50