L'Art nouveau

Coupe « l’Escargot des vignes »

Emile Gallé
1884
Verre soufflé-moulé, émaux opaques et translucides et or, gravé à la roue
H. 28,4 cm
Signature et inscription sous la pièce à l’émail brun : Emile GALLE de Nancy comp.t /E, (croix de Lorraine), G./déposé Signature et inscription gravées sous la pièce : E, (croix de Lorraine), G. Emile Gallé Nanceeis comp. et fec.t/1884/V. Prouvé Pueros del.t /305
Inv. 4533, acquis de l’artiste, 1888
© ADAGP / Jean Tholance

1884 est pour Gallé une date importante, c’est l’année de la VIIIe exposition de l’Union Centrale des Arts décoratifs consacrée à la terre, au verre et à la pierre, inaugurée le 14 août. Dans son discours, le président de l’Union Centrale, Antonin Proust, y saluait Gallé comme « l’honneur des contrées de l’est » !

Ce vase inspiré par « une coquille commune de Lorraine » (Jules Henrivaux) porte la double signature de Gallé et de Victor Prouvé à qui revient la composition du dessin gravé. De dix ans plus jeune que Gallé et nancéien comme lui, le peintre Victor Prouvé est l’auteur d’un portrait particulièrement inspiré de Gallé et fut avec son ami, en 1901, cofondateur de l’Ecole de Nancy.

N’était le dessin malicieux, non exempt d’humour, des escargots et des petits enfants joueurs qui gomme toute impression historiciste, cette somptueuse pièce évoquerait avec son pied délicatement émaillé les coquillages montés de l’époque maniériste, souvenir renforcé par la limpidité de cristal de roche du verre.

Vers 1902-1903, Gallé composera un « modèle de vase en cristal en forme de nautile et à décor d’algues » où il reprend la belle coquille de l’Escargot des vignes", nom qu’il avait lui-même donné à cette pièce.

J.D.P.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50