Du cristal au diamant

Suivant
Aiguière-casque

Verre soufflé, anse et filets appliqués
Façon de Venise, probablement France, XVIIe siècle
H : 16,5 cm - Diam 14,5 cm
Inv. 997.143.1
Achat-préemption à Vichy (Maître Guy Laurent) le 15 Novembre 1997
© Les Arts Décoratifs

Cette petite aiguière est formée par trois paraisons de verre soufflé, une pour le pied, la seconde pour le noeud moulé à godrons, la troisième pour le contenant. Ce contenant est décoré de plusieurs filets spiralés, de deux filets pincés dans sa partie médiane et d’un réseau de filets entrecroisés. L’anse, trop fine et fragile pour être utilisable, est appliquée depuis le bord supérieur et rattachée au tiers inférieur. Face à cette anse, un léger pincement forme une sorte de bec verseur. Tant par la légèreté, la couleur grisâtre et les éléments techniques comme le noeud moulé, cet objet se rattache à la tradition des verreries « façon de Venise » qui se répand en France dès le XVIe siècle. Par contre la forme, rare dans le répertoire des verriers vénitiens, se rapproche de la typologie des « aiguières en casque » connue d’abord en orfèvrerie d’argent puis en étain, en verre et en faïence. Les aiguières en casque en verre sont relativement fréquentes en France et en Angleterre au XVIIIe siècle, mais elles sont alors de format plus important et souvent dans un verre plus transparent et plus épais, comportant, en Angleterre dès la fin du XVIIe siècle, un fondant au plomb Il n’est pas impossible que l’objet acquis par le musée corresponde à une des premières tentatives d’interprétation en verre de cette forme métallique et qu’elle précède largement, bien que sa datation au sein du XVIIè siècle reste difficile à préciser, le développement des spectaculaires aiguières casque en faïence au XVIIIe siècle.

Plan du site   Flux RSS   Contacts   ©   Crédits
Ministère de la Culture     Les Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli 75001 Paris - tél. : 01 44 55 57 50